Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : quand la coopération avec la Chine s’intensifie

Le ministre ivoirien des Sports, François Amichia, en visite sur le chantier à de construction d’un stade olympique financé par les Chinois a confirmé la bonne entente entre les deux pays en annonçant de nouveaux partenariats.

 Les Chinois ont annoncé l’implantation future d’une vingtaine d’entreprises chinoises en Côte d’Ivoire ; prouvant que les relations sont au beau fixe entre les deux pays. Les relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et la Chine sont très appréciées à Abidjan. Les partenariats initiés entre la Chine et la Côte d’Ivoire concernent divers domaines dont le secteur des infrastructures. «Cette coopération entre les deux pays amis se diversifie et se renforce progressivement», a ainsi déclaré François Amichia, ministre ivoirien des Sports. Preuve en est la construction d’infrastructures sportives : «Dans le domaine sportif, cette coopération nous permettra d’avoir dans les mois à venir un beau stade olympique », a ajouté le ministre des Sports.

Le stade d’Ebimpe, un village situé dans la commune d’Anyama dans les environs d’Abidjan, est permis par un financement chinois de 67,5 milliards de francs CFA. Il sera livré en novembre 2019 et pourra accueillir les cérémonies d’ouverture et de clôture de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, organisée en 2021 en Côte d’Ivoire. Le projet du site est ambitieux. Le stade disposera de 60 000 places et sera construit sur une superficie de 20 hectares, à l’intérieur d’une cité olympique de 287 hectares. Le site sera constitué de diverses infrastructures dont un hôpital sportif, un lycée sportif, des logements, des salles d’entraînement et des stades annexes. Ce projet d’envergure fait suite à plusieurs projets déjà initiés tels que le Palais de la culture de Treichville, l’autoroute Abidjan-Grand Bassam, le barrage de Soubré. Vont suivre les futures implantations d’une vingtaine d’entreprises chinoises.

«Nous envisageons de faire venir 15 à 20 nouvelles entreprises chinoises qui vont s’implanter durablement en Côte d’Ivoire, notamment en zone industrielle de Pk24», avait annoncé Tang Weibin, ambassadeur de la Chine en Côte d’Ivoire, lors d’une rencontre sur l’investissement et le commerce entre les deux pays, en septembre dernier dans la capitale ivoirienne.

Source : La Tribune Afrique

 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que le Cameroun s'est vu retirer l'organisation de la CAN 2019 pour des raisons de retards logistiques, techniques et financiers, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé en contrepartie que la CAN 2021, promise à la Côte d'Ivoire, sera finalement organisée... par le Cameroun. Abidjan devra en conséquence...
Régulièrement victime d’inondations catastrophiques, la capitale mauritanienne dispose désormais d'un dispositif d’assainissement des eaux digne de ce nom. De quoi limiter les impondérables et surtout fournir la population avec efficacité. Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a coupé vendredi 30 novembre le ruban du premier réseau d’assainissement moderne de...
Les autorités de Côte d’Ivoire ont annoncé la semaine dernière ; le 28 novembre la création d'un comité de suivi des projets financés ou cofinancés par la Chine en faveur de la Côte d'Ivoire.  Afin d’accompagner au mieux les projets financés ou cofinancés par leurs partenaires Chinois, les autorités ivoiriennes ont...
TRIBUNES LIBRES
« La critique est aisée, mais l’art est difficile » a-t-on coutume...

S’inscrire à la Newsletter