Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigéria : 14 morts lors d’une attaque-suicide dans l’État du Borno

Un homme s’est fait exploser dans une mosquée à Gamboru, dans l’Etat du Borno. Le nombre définitif des victimes n’est à ce jour pas connu.

Selon des membres des milices civiles, le kamikaze s’est fait exploser lors de la prière du matin le 3 janvier. C’est dans une mosquée à la frontière entre le Nigéria et le Cameroun, à Gamboru dans l’Etat du Borno que l’homme a choisi de se faire exploser. Pour l ‘heure l’attentat qui a fait 14 morts n’est pas revendiqué même si certaines sources l’attribuent au groupe djihadiste Boko Haram. « Pour l’instant, 14 corps ont été sortis des décombres de la mosquée, dans le quartier d’Unguwar Abuja, qui a été totalement détruite par l’explosion », a déclaré la milice via un milicien Umar Kachalla. « Seul le muezzin a survécu et nous pensons qu’il y a beaucoup plus de victimes sous les décombres. » explique Umar Kachalla.

Le groupe djihadiste sévit depuis longtemps dans la région. Le 2 janvier, le chef de file historique du groupe, Abubakar Shekau, a diffusé une vidéo dans laquelle il revendique une série d’attaques commises au mois de décembre 2017, notamment à Maiduguri, aux environs de Gamboru et à Damboa. Et c’est précisément à Gamboru qu’a eu lieu la nouvelle attaque du 3 janvier. Gamboru est une grande ville marchande qui était tombée aux mains du groupe djihadiste en août 2014 puis reprise en septembre 2015. C’est avec l’aide tchadienne que le Nigéria avait pu reconquérir la ville. En dépit d’un apaisement global, les djihadistes de Boko Haram continuent de mener des attaques dans les villages et les routes de la région. Ce qui contribue à maintenir la peur.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a affirmé dans son discours de la nouvelle année que le pays « en a fini avec Boko Haram », même si constat est fait que le nombre d’attaques, d’attentats et de raids sur les postes militaires a augmenté au cours de ces deux derniers mois.

L’insurrection qui sévit au nord-est du Nigeria depuis 2009 a fait plus de 20 000 morts et 2,6 millions de déplacés.

Source : Le Monde Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter