Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : Georges Weah fixe ses premiers chantiers prioritaires
George Weah Président Liberia

Le tout récent vainqueur des élections présidentielles libériennes, Georges Weah, a donné hier sa première interview en tant que chef d’Etat. L’ex-star du ballon rond en a profité pour fixer les premiers objectifs d’un mandat appelé à durer six ans. 

L’intéressé a entamé sa mission en mettant l’accent sur trois chantiers prioritaires. Premièrement, il souhaite offrir au Liberia une véritable autonomie en matière agricole à même de favoriser le commerce extérieur :

« Le gouvernement est responsable de la mise en œuvre de programmes agricoles pour que le peuple soit en mesure de cultiver sa propre nourriture.  Je veux donc que nous soyons autonomes afin que nous puissions exporter, tout comme le Ghana (qui parvient) à le faire. »

Cette orientation est loin d’être une surprise relève Le Monde, puisque « plus de 60 % des Libériens travaillent (déjà) dans ce secteur, où des multinationales ont investi largement dans les plantations d’huile de palme. »

Dans un second temps, G. Weah s’est projeté vers la délicate problématique des infrastructures routières qu’il juge vitales pour le développement économique du pays :

« Nous avons des partenaires et nous avons des revenus qui seront affectés (directement) à la construction de nos routes, (qui je vous le rappelle), sont cruciales pour la connectivité (…) Pour cela, nous aurons des économistes pour nous mettre sur la voie. Ils vont regarder ce qu’il y a dans les caisses et trouver comment aller de l’avant. 

Enfin, le natif de Monrovia s’est rapidement arrêté sur la lutte contre la corruption avant de rappeler que tous les Libériens expatriés étaient invités à rentrer sur leurs terres s’ils le souhaitent.

Source : Le Monde

Article connexe :

Liberia : la commission électorale fixe le second tour au 26 décembre

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...