Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : vers un budget supplémentaire d’un milliard de dollars pour lutter contre Boko Haram
Nigeria Boko Haram Effort de guerre

Alors que l’état-major nigérian entend décupler les moyens mis en oeuvre pour éradiquer la menace de Boko Haram dans le pays via une manne financière supplémentaire d’un milliard de dollars, l’opposition entend s’opposer au projet d’Abuja.

Selon la BBC, le gouvernement fédéral a l’intention de piocher dans les recettes pétrolières excédentaires nationales (2,3 Mds$) afin de contrer durablement l’action du groupe djihadiste, Boko Haram. Et cela, au nord-est du territoire (région du Borno).

Ce complément à l’effort de guerre a notamment reçu le soutien d’un nombre suffisant de gouverneurs, à l’image de Godwin Obaseki (Etat d’Edo) affilié au parti présidentiel, All Progressives Congress (APC).

Pour autant, plusieurs partis d’opposition ne voient pas cette initiative du même oeil. Une action en justice n’est donc pas à exclure, confirme Ayodele Fayose, gouverneur du Parti populaire démocratique (PDP) :

“Je rejette cette histoire d’un milliard de dollars, et la rejetterai toujours. Dans mon Etat, nous nous sommes mis d’accord pour porter l’affaire en justice, et d’exercer notre droit constitutionnel.”

Le dernier mot pour la Justice ?

Il est important de noter qu’une telle procédure judiciaire n’est pas dépourvue de sens, puisque la Constitution prévoit que “cette réserve d’argent appartient de manière égale au gouvernement fédéral, aux 36 Etats qui le composent, ainsi qu’aux districts locaux”, souligne le site britannique.

Pour autant, la confiance reste de mise du côté du APC. Le vice-président, Yemi Osinbajo, n’a en effet pas tardé à répondre aux critiques en affirmant que les fonds étaient également destinés à assurer la sécurité générale du pays; un postulat qui pourrait donc trouver écho auprès des juges.

Source : BBC

Article connexe :

Nigeria : les autorités creusent une tranchée autour d’une université pour lutter contre Boko Haram

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’année scolaire 2018-2019 en Côte d’Ivoire a été marquée par plusieurs dysfonctionnements, notamment les grèves intempestives mal gérées par le gouvernement, et des fraudes sans précèdent aux examens de fin d’année. À quelques jours de la nouvelle rentrée scolaire 2019-2020, il est bon de tirer la sonnette d’alarme, afin qu’une...
Le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture du Ghana et Groupe OCP ont signé des accords portant sur les activités agricoles, la cartographie des sols et l'innovation dans le secteur agricole.  La signature des accords entre le Ghana et le groupe OCP marocain ont eu lieu en marge de l’African...
Comme la plupart des dirigeants dans le monde ; les dirigeants africains observent de près le développement de l’intelligence artificielle. Cependant une étude de PwC confirme que ces mêmes dirigeants sont prêts à investir dans ce secteur dés maintenant. Le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) vient de publier le jeudi 5 septembre les...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter