Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Rupture des relations commerciales entre le Burkina et la Corée du Nord

Le ministre des affaires étrangères burkinabé, Alpha Barry annonce la cessation des relations commerciales du Burkina avec la Corée du Nord. Le chef de la diplomatie burkinabé a expliqué qu’il s’agit d’une disposition recommandée par l’Organisation des Nations Unies à tous ses Etats membres.

 La décision du Burkina est une réponse à l’appel lancé par l’Organisation des Nations unies(ONU) dans sa résolution de sanctions prises contre Pyongyang. Le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry a ainsi annoncé officiellement :« Le Burkina suspend officiellement toutes ses relations commerciales avec la Corée du Nord … Désormais, toutes les importations en provenance de la Corée du Nord, sont interdites sur le territoire burkinabè ». « Le Président du Faso a été saisi, le premier Ministre a été saisi. Et le premier ministre a donné instructions au ministre du commerce et au ministre des finances de faire en sorte qu’il n’y ait plus d’importations burkinabè en provenance de la Corée du Nord » a précisé Alpha Barry. Cette mesure en forme de sanction concerne toutes les personnes vivant au Burkina adéclaré le ministre des affaires étrangères : « La mesure concerne tous les Burkinabè, mais aussi les ressortissants d’autres pays vivant au Burkina Faso ».

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) avait quant à elle indiqué approuver cette sanction qui « au regard du contexte actuel, pour que notre pays soit en phase avec les sanctions internationales contre ce pays, et pour ménager nos bonnes relations de coopération avec les États-Unis d’Amérique », induit que tous les opérateurs économiques arrête les transactions commerciales avec la Corée du Nord.

Le chef de la diplomatie du Burkina justifie cette décision : « A la suite de cette interpellation (de l’ONU, ndlr), nous avons diligenté une enquête aussi bien au ministère du commerce qu’au niveau du département des finances et nous avons trouvé qu’il y avait des opérateurs économiques qui faisaient des importations en provenance de la Corée du Nord ». Ce point est apporté par Alpha Barry qui ainsi répond aux étonnements de certains observateurs et aux interrogations de la presse nationale. Si officiellement le Burkina Faso n’entretient pas de relations diplomatiques avec la Corée du Nord, il est à mentionner que les relations commerciales entre les deux pays relèvent d’initiatives individuelles, portant sur des produits pétroliers, du matériel biomédical et des appareils électroménagers. Le volume des échanges entre les deux pays s’élève en moyenne chaque année, autour de 3 à 4 milliards francs CFA, avec un pic de 21 milliards de Francs CFA atteint en 2015 et 3,8 milliards de francs CFA réalisés en 2016.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors du sommet de la CEDEO à Accra, les dirigeants des différents pays d’Afrique de l’Ouest choisissent d’étudier chacune des situations de crise les unes après les autres, évitant une réponse commune. Les pays qui se sont rencontrés à Accra le 3 juillet ont dû faire face à des choix...
Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...