Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : l’homme qui a découvert le diamant de la paix ne touchera que 40% de sa vente
Sierra Leone Diamant de la paix

Le pasteur Emmanuel Momoh a récemment découvert un diamant de 709 carats dans un village sierra-léonais situé dans le district de Kono. Néanmoins, la propriété de la pierre lui a très vite été contestée par l’Etat et l’Agence nationale pour les ressources minérales (NMA). En cause : un défaut de licence d’exploitation minière

Cette subtilité juridique fait sans aucune doute les affaires des autorités locales puisque “le diamant de la paix”, comme on le nomme, a été vendu 6,5 millions de dollars à New York durant le mois de décembre. Dans cette affaire, l’Etat touche 60% du fruit de la transaction. Quant au pasteur, ce dernier se console avec les 40% restants.

Néanmoins, il est légitime de se demander si E. Momoh n’a pas été floué. Et pour cause, l’intéressé avait entrepris les démarches pour obtenir une licence d’exploitation minière lorsqu’il a découvert ce véritable trésor.

Une réglementation à deux vitesses

Cependant, la NMA a appliqué une application très stricte de la législation et a retenu “un vice de forme” en faveur de l’Etat. Une version confirmée par le directeur général de la structure, Sahr Wonday :

“Le processus (administratif) était en cours quand son équipe a découvert la pierre. Techniquement, il ne possédait pas le diamant (à ce moment-là). Le diamant appartient donc au gouvernement de la Sierra Leone.”

Pour rappel, l’activité minière reste très peu contrôlée sur le territoire puisque 99% des mineurs artisanaux opèrent sans permis.

Source : Le Journal du Cameroun

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La période de soudure, qui sépare chaque année deux périodes de récolte, ainsi que l'insécurité croissante sur le territoire burkinabè, pourraient avoir des effets désastreux à court terme sur la population, confirme le Programme alimentaire mondial (PAM*).  Un état de fait que le porte-parole de l'institution onusienne, Hervé Verhoosel, a...
Le groupe terroriste, shebab, s'est à nouveau distingué en frappant mercredi une base militaire de la Mission africaine en Somalie (Amisom), située à 70 kilomètres au sud de Mogadiscio. Dans les faits, les djihadistes ont d'abord fait explosé plusieurs véhicules au abord du site de de Awdheegle, avant de tirer...
Alors que les djihadistes de Boko Haram multiplient les intimidations et massacres en tout genre dans la zone du lac Tchad, les membres de Médecins sans frontières (MSF) ont décidé de quitter la localité nigérienne de Maïné-Soroa, proche de Diffa. Ces derniers estiment que leur sécurité n'est plus garantie.  Selon...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter