Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana doit trancher sur l’identité de la nouvelle compagnie aérienne nationale
Compagnie aérienne nationale Ghana Boeing

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d’Air Mauritius, d’Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d’y remédier. 

Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures.

Il est important de noter qu’Africa World Airline est une filiale du Groupe HNA basée à l’aéroport d’Accra-Kotoka. Il serait donc tentant pour le gouvernement de privilégier la piste locale sachant que la croissance du trafic aérien dans le pays croît de 7% par an depuis une décennie.

Toutefois, l’intéressée n’a rien laissé filtré à ce sujet : “Nous nous focalisons sur un partenariat public-privé. De ce fait, aucune piste n’est à exclure. (Quoi qu’il en soit), nous ne pouvons donner aucune date en vue d’un éventuel accord.”

Le média Air Journal rappelle par ailleurs que “l’aéroport d’Accra accueille aujourd’hui près de 30 compagnies aériennes, dont les ghanéennes AWA, Peace Air et Starbow, mais aussi les africaines ARIK Air, ASKY Airlines, Air Burkina, Air Côte d’Ivoire, Royal Air Maroc, Kenya Airways, South African Airways, ou les européennes Air France, British Airways, Brussels Airlines, KLM ou TAP Portugal – ainsi qu’Egyptian Air, Emirates Airlines et Delta Air Lines.”

Source : Air Journal

Article connexe :

Le Ghana annonce la création d’une nouvelle compagnie aérienne nationale

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...