Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : la commission électorale fixe le second tour au 26 décembre
Liberia Présidentielle Weah Boakai

Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l’ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP).

Pour rappel, le processus électoral avait été freiné par plusieurs partis défaits lors du premier tour. Ces derniers avaient alors saisi la NEC afin d’obtenir purement et simplement l’annulation du scrutin. Cette requête n’ayant pas abouti, les dirigeants du Liberty Party (LP) et de l’Unity Party (UP) laissèrent alors entendre qu’ils saisiraient la Cour suprême du Liberia afin de faire constater plusieurs irrégularités “apparues” lors du round initial.

Cette version fut immédiatement contestée par l’ambassade américaine qui appela dans la foulée à une tenue rapide du second tour :

Aucun groupe d’observateurs accrédité libérien, régional ou international n’a estimé que les diverses anomalies constatées traduisaient des problèmes structurels suffisants pour remettre en cause l’intégrité fondamentale du processus électoral”, soulignait alors le communiqué diplomatique.

Pour rappel, George Weah a été crédité de 38,4 % des suffrages exprimés le 10 octobre dernier. Quant à Joseph Boakai, ce dernier a séduit 28,8 % des électeurs. Le rapport de force va-t-il s’inverser au lendemain de Noël ? Réponse dans deux semaines.

Source : Le Monde

Article connexe : 

Liberia/Présidentielle : le Liberty Party et l’Unity Party envisagent de saisir la Cour suprême

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laurent Gbagbo et Charles Blé ont été acquittés le mardi 15 janvier 2019. Leur libération immédiate ordonnée par la Chambre de première instance de la CPI a été suspendue à la requête dilatoire introduite par le Bureau de Fatou Bensouda le 16 janvier. Les collaborateurs de Fatou Bensouda avaitent exprimé...
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, au terme d’une procédure longue de deux ans. Une décision qui n’a pas été prise à l’unanimité des juges et qui faisait partie des scénarii possibles, mais qui reste étonnante au regard des charges et preuves avancées par l’accusation....
L’Etat ivoirien est sur le point de limiter sa participation dans les entreprises publiques. C’est lors du dernier conseil des ministres à Abidjan que la décision a été actée. Après les études nécessaires, un désengagement de l’Etat sera opéré. L’Etat ivoirien a pris la décision de se désengager progressivement des...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter