Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
“Le Sénégal risque de devenir un souk marocain”
Mamadou Lamine Diallo Sénégal Maroc Economie

Alors que Dakar poursuit sa politique expansionniste, la société civile, les hommes politiques et les hommes d’affaires sénégalais redoutent que l’Etat ouvre trop les valves au détriment d’un patriotisme économique bienvenu en ces temps difficiles. 

“Si on laisse Macky Sall poursuivre sa politique, le Sénégal sera transformé en un souk d’importations du Maroc ou d’ailleurs financé par la rente pétrolière ou gazière.”

L’économiste et député sénégalais, Mamadou Lamine Diallo, n’en démord pas, l’entrée du Maroc dans l’espace économique ouest-africain pourrait provoquer un tollé économique dans le pays. Le Sénégal se muerait alors en “un véritable marché pour le royaume chérifien”.

Le responsable de cette catastrophe est tout trouvé, poursuit le fondateur du mouvement Tekki. Il s’agit du président en personne : 

“Macky Sall, on ne naît pas compétitif, on le devient. C’est à partir d’une complicité dynamique entre l’Etat et les filières industrielles bien choisies que s’amorce l’émergence. Or, la politique du gouvernement affaiblit l’industrie locale, notamment les industries alimentaires dont l’activité baisse.”

L’intéressé est revenu par la suite sur la polémique liée à l’ancien ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, soupçonné de corruption par Washington en matière d’appel d’offres : 

“Les Américains ont promulgué le Foreign Corrupt Practices Act pour empêcher que par la corruption, les entreprises surtout chinoises gagnent les marchés africains. Et de toute façon, c’est l’intérêt des peuples africains, qui sont les premières victimes de la malédiction des matières premières (..) Il est donc temps de transcrire dans les lois et règlements l’article de la Constitution qui dit que les ressources naturelles appartiennent au peuple.”

Source : Sen 360

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter