Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sommet UA-UE d’Abidjan : “L’Afrique doit redevenir une priorité”
Sommet UA-UE Abidjan Côte d'Ivoire

A l’occasion du 5ème sommet Union européenne-Union africaine (29-30 novembre), le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a appelé les Etats du Vieux Continent à remettre la problématique africaine au centre des débats. Les dossiers de l’immigration, du chômage des jeunes et de la lutte contre le terrorisme ont ainsi fait l’objet d’une attention particulière. Morceaux choisis. 

Pour l’intéressé, l’avenir de la jeunesse passe par un investissement accru dans l’économie africaine : 

“Les problèmes de la jeunesse en Afrique sont une priorité, mais le continent recèle un potentiel de croissance formidable, et c’est une immense opportunité. Il faut compter sur les jeunes d’Afrique, mais aussi leur donner l’espoir, les faire rêver, leur laisser entrevoir un avenir sûr.”

Une ambition qui passe par une changement des priorités au sein de l’UE :

“Un sommet tous les trois ans, c’est insuffisant. Il faudrait se réunir au moins tous les deux ans. Les décisions prises doivent être mises en oeuvre de façon immédiate et développée au niveau sectoriel (…) J’ai récemment visité une usine de chocolat en Côte d’Ivoire, où travaillent 1200 personnes. Un investissement français. C’est un exemple à suivre pour réduire le chômage et l’immigration : des investissements intelligents et une diplomatie économique.”

… Et par une politique d’aides similaire au plan Marshall qui a permis à l’Europe de se reconstruire suite à la seconde guerre mondiale :

“L’Europe doit avant tout agir contre le terrorisme car elle ne peut pas accueillir des millions de personnes. Les 3,4 milliards d’euros d’aides prévues aujourd’hui doivent passer à 40 milliards. Avec un effet levier pouvant aller jusqu’à 500 milliards d’euros. De ce fait, avec une vraie stratégie coordonnée avec les Africains. Avec les matières premières que possède l’Afrique, nous pouvons trouver un terrain de coopération et un mode opératoire.”

Source : TV5 Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter