Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : des billets plus sûrs à partir du 1er janvier prochain
Ouguiya Billets Valeur Falsification

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a confirmé lors du 57 ème anniversaire de l’indépendance nationale que la Banque centrale mettra en circulation “des billets plus sûrs” dès le début de l’année 2018. 

Le gouvernement souhaite à l’avenir minimiser tout risque de falsification. Mais ce n’est pas tout, les autorités ont également pour projet de redéfinir la valeur de l’ouguiya (la monnaie locale) via une variation à la base de 10 à 1.

Cette correction permettrait ainsi à la devise de retrouver une partie de ses lettres de noblesses sur les marchés financiers. Mais aussi de limiter la quantité monétaire en circulation. La population jouirait de son côté d’un pouvoir d’achat accru.

Pour rappel, l’ouguiya avait connu au printemps 2016 une dotation historiquement basse par rapport au dollar et à l’euro. Il était donc vital que l’Etat-major mauritanien poursuive ses efforts sur ce dossier.

Source : APA News 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter