Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : des billets plus sûrs à partir du 1er janvier prochain
Ouguiya Billets Valeur Falsification

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a confirmé lors du 57 ème anniversaire de l’indépendance nationale que la Banque centrale mettra en circulation “des billets plus sûrs” dès le début de l’année 2018. 

Le gouvernement souhaite à l’avenir minimiser tout risque de falsification. Mais ce n’est pas tout, les autorités ont également pour projet de redéfinir la valeur de l’ouguiya (la monnaie locale) via une variation à la base de 10 à 1.

Cette correction permettrait ainsi à la devise de retrouver une partie de ses lettres de noblesses sur les marchés financiers. Mais aussi de limiter la quantité monétaire en circulation. La population jouirait de son côté d’un pouvoir d’achat accru.

Pour rappel, l’ouguiya avait connu au printemps 2016 une dotation historiquement basse par rapport au dollar et à l’euro. Il était donc vital que l’Etat-major mauritanien poursuive ses efforts sur ce dossier.

Source : APA News 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter