Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-Vert vulnérable au trafic de drogue et au blanchiment d’argent
Cap-Vert

D’après une étude de la Banque mondiale et du GIABA débutée en août 2016, le Cap-Vert présente une certaine vulnérabilité vis-à-vis du trafic de drogue et du blanchiment d’argent. Le gouvernement local en a pris acte et a confirmé qu’il contrôlerait désormais davantage les secteurs qui présentent des failles structurelles.

“Selon les variables de la Banque mondiale, nous sommes arrivés à la conclusion que nous avons un risque élevé de blanchiment d’argent et le crime le plus important en ce moment est le trafic de drogue”, a indiqué  Eldefrides Barbosa, la directrice cap-verdienne de l’Unité d’information financière (UIF).

Cette dernière a indiqué dans la foulée que Praia allait combler ses manques en la matière, citant les secteurs immobilier, notarial, comptable ainsi que les ONG comme des viviers très friables.

Les supervisions des autorités vont donc se multiplier. Mais ce n’est pas tout, la législation va également se durcir comme la formation du personnel qui doit être en mesure de détecter une activité anormale.

Une législation à adapter 

Pour autant, E. Barbosa n’a pas souhaité tiré le signal d’alarme en indiquant que le cadre juridique national était en mesure d’y faire face si aménagements il y a : “Il est nécessaire d’évaluer l’efficacité de ces lois pour connaître le nombre de cas jugés, les biens perdus en faveur de l’Etat et la valeur de ces biens”, a-t-elle insisté.

Source : French China 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...