Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : le Danemark demande officiellement pardon pour son passé colonialiste
Ghana Danemark Esclavage Pardon

Alors que la reine du Danemark s’est rendue à Accra (23-25 novembre) avec un contingent de 39 entreprises danoises pour parler business, Margreth II a profité de ce voyage pour demander pardon au Ghana. Et cela, en raison du rôle de Copenhague dans la traite négrière dont a souffert son ancienne colonie.

Durant cette période, et depuis la ville du Cape Coast (inscrite au patrimoine de l’UNESCO), le Danemark aurait ni plus ni moins déporté plus de 50 000 esclaves ghanéens vers l’Occident afin d’y être vendus; un chiffre corroboré par les archives mêmes du Royaume.

Il était donc logique que les autorités nordiques présentent leurs excuses pour ce triste épisode du passé, où l’Europe a joué un rôle majeur :

“Nous partageons un lourd passé avec la traite négrière, une partie honteuse et inoubliable de notre histoire. Rien ne peut justifier cela”, a martelé Anders Samuelson, le ministre danois des Affaires étrangères.

Tourner la page

Durant cette épopée esclavagiste, le Danemark avait en effet multiplié les méfaits à Gold Coast, l’ancien nom du Ghana. Les forts et comptoirs fleurissaient de mille feux au grand dam de la population locale. Le territoire fut par la suite cédé à l’empire britannique.

Pour rappel, le Royaume a aboli l’esclavage en 1782 avant d’interdire définitivement la traite des Noirs en 1803.

Source : Africa Post News 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Régulièrement victime d’inondations catastrophiques, la capitale mauritanienne dispose désormais d'un dispositif d’assainissement des eaux digne de ce nom. De quoi limiter les impondérables et surtout fournir la population avec efficacité. Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a coupé vendredi 30 novembre le ruban du premier réseau d’assainissement moderne de...
Les autorités de Côte d’Ivoire ont annoncé la semaine dernière ; le 28 novembre la création d'un comité de suivi des projets financés ou cofinancés par la Chine en faveur de la Côte d'Ivoire.  Afin d’accompagner au mieux les projets financés ou cofinancés par leurs partenaires Chinois, les autorités ivoiriennes ont...
La Sierra Leone ne participera pas à la prochaine Coupe d'Afrique des nations (7 au 30 juin 2019). Cette dernière est sanctionnée par la Confédération africaine de football (CAF) qui accuse le gouvernement d’ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). Concrètement, ces manœuvres politiques restent formellement...
TRIBUNES LIBRES
« La critique est aisée, mais l’art est difficile » a-t-on coutume...

S’inscrire à la Newsletter