Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : le Danemark demande officiellement pardon pour son passé colonialiste
Ghana Danemark Esclavage Pardon

Alors que la reine du Danemark s’est rendue à Accra (23-25 novembre) avec un contingent de 39 entreprises danoises pour parler business, Margreth II a profité de ce voyage pour demander pardon au Ghana. Et cela, en raison du rôle de Copenhague dans la traite négrière dont a souffert son ancienne colonie.

Durant cette période, et depuis la ville du Cape Coast (inscrite au patrimoine de l’UNESCO), le Danemark aurait ni plus ni moins déporté plus de 50 000 esclaves ghanéens vers l’Occident afin d’y être vendus; un chiffre corroboré par les archives mêmes du Royaume.

Il était donc logique que les autorités nordiques présentent leurs excuses pour ce triste épisode du passé, où l’Europe a joué un rôle majeur :

“Nous partageons un lourd passé avec la traite négrière, une partie honteuse et inoubliable de notre histoire. Rien ne peut justifier cela”, a martelé Anders Samuelson, le ministre danois des Affaires étrangères.

Tourner la page

Durant cette épopée esclavagiste, le Danemark avait en effet multiplié les méfaits à Gold Coast, l’ancien nom du Ghana. Les forts et comptoirs fleurissaient de mille feux au grand dam de la population locale. Le territoire fut par la suite cédé à l’empire britannique.

Pour rappel, le Royaume a aboli l’esclavage en 1782 avant d’interdire définitivement la traite des Noirs en 1803.

Source : Africa Post News 

Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
Une ONG portugaise, Bios Cabo Verde a annoncé que 163 dauphins s’étaient échoués sur les plages de l'île du Cap Vert, fin septembre. L’association compte 136 animaux morts malgré les tentatives de sauvetage. Fin septembre 163 dauphins se sont échoués sur la rive orientale de Boa Vista, une des îles...
Freetown a rejoint le projet indien de télé-éducation et de télémédecine, e-VBAB Network. Selon l'Agence Ecofin, "l’objectif de (ce projet) est de fournir chaque année des cours gratuits à des milliers d’étudiants africains, et une formation médicale en continu gratuite à mille médecins et ambulanciers paramédicaux (sur le continent). (Dans...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter