Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
G5 Sahel : Washington débloque 60 millions d’euros dans la lutte contre le djihadisme
G5 Sahel Financement USA France

Alors que la France milite activement pour que le G5 Sahel démarre au plus vite son action contre le djihadisme, Washington a débloqué 60 millions d’euros destinés à renforcer cette force militaire régionale (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad). 

L’information a été officialisée lundi 30 octobre par le Secrétaire d’État américain, Rex Tillerson, quelques heures avant la réunion ministérielle du Conseil de sécurité de l’ONU :

“Ces fonds vont renforcer nos partenaires régionaux en Afrique face à Daech et aux autres réseaux terroristesC’est un combat que nous devons gagner, et cet argent va jouer un rôle-clé”, a-t-il confirmé, confiant.

La France isolée sur ce dossier 

Pour autant, ce soutien financier pourrait être insuffisant aux yeux de Paris qui réclame une aide directe (et supérieure) des Nations unies dans ce dossier. Et cela, en raison de son engagement militaire important dans la zone via l’opération Barkhane.

Mais la Maison Blanche ne semble pas enclin à faire intervenir ses rouages onusiens. Cela vaut d’ailleurs également pour la Minusma, la mission de maintien de la paix au Mali supervisée par l’ONU.

“Nous pensons que la force du G5 doit être avant tout dans les mains des pays de la région. Cette approche sera plus efficace, au bout du compte, pour libérer la région de la terreur”, tempère ainsi Nikki Haley, ambassadrice US de l’institution internationale.

Source : La Croix 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter