Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
G5 Sahel : Washington débloque 60 millions d’euros dans la lutte contre le djihadisme
G5 Sahel Financement USA France

Alors que la France milite activement pour que le G5 Sahel démarre au plus vite son action contre le djihadisme, Washington a débloqué 60 millions d’euros destinés à renforcer cette force militaire régionale (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad). 

L’information a été officialisée lundi 30 octobre par le Secrétaire d’État américain, Rex Tillerson, quelques heures avant la réunion ministérielle du Conseil de sécurité de l’ONU :

« Ces fonds vont renforcer nos partenaires régionaux en Afrique face à Daech et aux autres réseaux terroristesC’est un combat que nous devons gagner, et cet argent va jouer un rôle-clé », a-t-il confirmé, confiant.

La France isolée sur ce dossier 

Pour autant, ce soutien financier pourrait être insuffisant aux yeux de Paris qui réclame une aide directe (et supérieure) des Nations unies dans ce dossier. Et cela, en raison de son engagement militaire important dans la zone via l’opération Barkhane.

Mais la Maison Blanche ne semble pas enclin à faire intervenir ses rouages onusiens. Cela vaut d’ailleurs également pour la Minusma, la mission de maintien de la paix au Mali supervisée par l’ONU.

« Nous pensons que la force du G5 doit être avant tout dans les mains des pays de la région. Cette approche sera plus efficace, au bout du compte, pour libérer la région de la terreur », tempère ainsi Nikki Haley, ambassadrice US de l’institution internationale.

Source : La Croix 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...