Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : une plantation de Cacao théâtre d’un sinistre conflit à la frontière libérienne
Forêt de Goin-Débé, Cacao, Conflit, Côte d'Ivoire

Si la Côte d’Ivoire demeure le premier producteur mondial de cacao, elle en paie parfois le prix. En atteste, ce triste conflit opposant depuis début octobre deux communautés qui visent le contrôle de riches terres situées dans la forêt classée de Goin-Débé

Sept morts sont à déplorer pour le moment, alors que “la gestion” de 9000 hectares de plantations de cacao est en jeu; une sacré manne financière potentielle, vous en conviendrez.

Selon RFI, le site “était auparavant contrôlé par le chef d’un groupe de burkinabè nommé Salam Yaméogo”. Ce dernier “contrôlait alors les différentes populations qui y faisaient fructifier cette culture de rente. Néanmoins, depuis l’arrestation et l’incarcération fin 2014 de Salam Yaméogo, des rivalités ont émergé entre des autochtones Wê et des Baoulés, originaires du centre du pays.”

Abidjan pourrait sévir 

Des heurts ont alors explosé le 2 octobre dernier pour la paternité des plantations et accouchèrent de deux morts. Puis cinq autres, trois semaines plus tard. Par ailleurs, vingt blessés ont également été dénombrés.

Les autorités locales et nationales pourront donc sévir si leurs multiples appels au calme restent lettres mortes dans les jours à venir.

Source : RFI 

 

 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter