Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo : plus de 500 personnes redoutant l’oppression politique gagnent le Ghana

Selon le Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR), plus de 500 Togolais ont fui récemment la région de Mango pour rejoindre le Ghana. Et cela, afin de fuir l’oppression politique qui anime actuellement le pays dirigé depuis 2005 par Faure Gnassingbé.

L’information a été officialisée par l’institution onusienne vendredi 27 octobre via un communiqué. Le document rapporte que ces personnes (dont des femmes et enfants) ont gagné le Ghana “pour fuir des atteintes au droits de l’Homme.”

Selon les autorités locales, ce chiffre pourrait même être supérieur en prenant en compte les districts de Chereponi, Zabzugu et Bunkprugu-Yunyou (Nord-Est). Tetteh Paddy, le directeur du Ghana Refugee Board, explique quand à lui que le va-et-vient demeure incessant, confirmant que le ratio hommes-femmes tendait à s’uniformiser.

Alassane Ouattara en médiateur 

Pour rappel, le Togo est actuellement le théâtre d’une vague populaire de contestation très importante envers le gouvernement en place. “Des milliers de personnes ont manifesté à travers le pays fin septembre”, souligne ainsi Africa News; “une mobilisation qui accoucha d’une répression particulièrement violente à Mango, près de la frontière, faisant un mort par balles et plus de 20 blessés.”

Devant l’importance prise par le conflit, le président ivoirien, Alassane Ouattara, est monté au créneau cette semaine afin que “l’opposition et les dirigeants  togolais ouvrent des négociations (rapidement).”

Source : Africa News

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter