Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : une université souhaite recruter un charmeur de serpent
Nigeria Cobra Morsure Université

Si l’information paraît étrange à première vue, il n’en est rien. Et pour cause, les décès liés aux morsures de serpent ne sont pas si rares au Nigeria. Dernièrement, c’est une étudiante de l’université de Umaru Musa Yar’Adua (Nord-Ouest) qui en a fait les frais sur le campus. 

La jeune femme, en dernière année d’économie, a été mordue par un cobra dans l’enceinte universitaire et a succombé au poison du reptile. Si la défunte a bien été prise en charge par l’équipe médicale du site, sa famille a décidé de l’emmener avec elle. Et cela, contre l’avis des médecins.

Un problème de santé publique 

Pour autant, il s’agit d’un véritable problème de santé publique selon l’OMS, puisque ces morsures tuent plus de 100 000 personnes chaque année sur le sol africain. L’université cherche donc à recruter un charmeur de serpent afin que ce genre d’incident, fréquent dans la région, ne se reproduise plus. Ces derniers ont en effet la capacité d’hypnotiser « leur proie » et de les capturer à mains nues.

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé a récemment placé les morsures de serpent dans « la liste des maladies tropicales négligées ». Cette classification permet ainsi d’allouer des aides plus conséquentes à la lutte contre ce fléau.

Source : BBC

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...