Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : une université souhaite recruter un charmeur de serpent
Nigeria Cobra Morsure Université

Si l’information paraît étrange à première vue, il n’en est rien. Et pour cause, les décès liés aux morsures de serpent ne sont pas si rares au Nigeria. Dernièrement, c’est une étudiante de l’université de Umaru Musa Yar’Adua (Nord-Ouest) qui en a fait les frais sur le campus. 

La jeune femme, en dernière année d’économie, a été mordue par un cobra dans l’enceinte universitaire et a succombé au poison du reptile. Si la défunte a bien été prise en charge par l’équipe médicale du site, sa famille a décidé de l’emmener avec elle. Et cela, contre l’avis des médecins.

Un problème de santé publique 

Pour autant, il s’agit d’un véritable problème de santé publique selon l’OMS, puisque ces morsures tuent plus de 100 000 personnes chaque année sur le sol africain. L’université cherche donc à recruter un charmeur de serpent afin que ce genre d’incident, fréquent dans la région, ne se reproduise plus. Ces derniers ont en effet la capacité d’hypnotiser “leur proie” et de les capturer à mains nues.

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé a récemment placé les morsures de serpent dans “la liste des maladies tropicales négligées”. Cette classification permet ainsi d’allouer des aides plus conséquentes à la lutte contre ce fléau.

Source : BBC

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'imam Aguib Touré, qui officie à Abidjan, est incarcéré depuis plus d'une semaine à la maison d'arrêt et de correction de la capitale économique ivoirienne. Ce dernier est accusé "d'apologie du djihadisme". Selon le procureur de la République, Richard Adou, l'intéressé "est poursuivi pour des faits de xénophobie, d'incitation à la...
Pour faire face à une demande croissante en électricité du pays et palier les coupures régulières liées aux insuffisances des réseaux électriques existants, la Côte d’Ivoire initie un projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de Côte d’Ivoire (PRODERCI) d’un coût de 822 millions de dollars. Le projet...
Les startup africaines lèvent 168 millions d'euros au premier trimestre 2018, signe de bonne santé de l’écosystème de l’innovation. Les fondations et les bailleurs de fonds sont les principaux contributeurs aux levées de fonds des jeunes pousses. Le monde des startups a le vent en poupe. Ainsi selon l'organisation WeeTracker...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter