Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : une université souhaite recruter un charmeur de serpent
Nigeria Cobra Morsure Université

Si l’information paraît étrange à première vue, il n’en est rien. Et pour cause, les décès liés aux morsures de serpent ne sont pas si rares au Nigeria. Dernièrement, c’est une étudiante de l’université de Umaru Musa Yar’Adua (Nord-Ouest) qui en a fait les frais sur le campus. 

La jeune femme, en dernière année d’économie, a été mordue par un cobra dans l’enceinte universitaire et a succombé au poison du reptile. Si la défunte a bien été prise en charge par l’équipe médicale du site, sa famille a décidé de l’emmener avec elle. Et cela, contre l’avis des médecins.

Un problème de santé publique 

Pour autant, il s’agit d’un véritable problème de santé publique selon l’OMS, puisque ces morsures tuent plus de 100 000 personnes chaque année sur le sol africain. L’université cherche donc à recruter un charmeur de serpent afin que ce genre d’incident, fréquent dans la région, ne se reproduise plus. Ces derniers ont en effet la capacité d’hypnotiser « leur proie » et de les capturer à mains nues.

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé a récemment placé les morsures de serpent dans « la liste des maladies tropicales négligées ». Cette classification permet ainsi d’allouer des aides plus conséquentes à la lutte contre ce fléau.

Source : BBC

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A l’occasion d'un procès marqué par une délocalisation inédite sur le sol libérien, un ex-rebelle sierra-léonais de 52 ans, jugé pour des crimes de guerre lors de la guerre civile au Liberia a été acquitté.  Dans son jugement, le tribunal finlandais basé à Tampere a considéré que «la défense avait...
Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso, dans la localité de Madjoari a fait pour victimes les habitants qui tentaient de fuir.  Le Burkina Faso doit faire face en ce moment à la multiplication des attaques meurtrières de djihadistes s’en prenant aux populations civiles et militaires.  La dernière en date,...
Ce nouveau drame souligne une fois encore les graves carences du système sanitaire public du Sénégal.   Faisant suite à l’affaire Astou Sokhna, une femme enceinte qui est morte après avoir attendu en vain une césarienne ; cette nouvelle affaire vient confirmer les carences du système sanitaire sénégalais. Ce sont onze...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...