Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : le Président en lutte contre les “fake news »

Pour la première fois un pays d’Afrique se lance dans la lutte contre les fausses informations répandues sur les réseaux sociaux et médias en ligne.

 Ce qu’on appelle les «fake news» prolifèrent et la présidence du Sénégal est elle aussi concernée. Le chef de l’Etat, Macky Sall a pris la décision de lancer une campagne de prévention, de pédagogie sur le thème des fausses informations.

«déconstruire les fausses informations relatives à des sujets en lien avec la présidence de la république qui suscitent des interrogations de la part des internautes». C’est ainsi que s’st exprimée la présidence sénégalaise au moment du lancement de la campagne qui a pour objectif de permettre aux internautes sénégalais de «distinguer le vrai du faux en ligne».

«Les fake news, ou fausses informations, constituent l’un des principaux fléaux à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux», a déclaré le cabinet du président Macky Sall. Ainsi c’est donc pour «lutter contre la désinformation à grande échelle et ses conséquences désastreuses que permet aujourd’hui la multiplication des plateformes et acteurs sur Internet» que l’opération a été lancée sur les réseaux sociaux.

Grâce à la plateforme «Génération Sénégal» de la présidence, la lutte contre la prolifération des «fake news» va être déployée afin de donner aux Sénégalais, les outils de compréhension sur des sujets d’opinion nationaux et internationaux.

Les comptes Facebook et Twitter de la plateforme doivent permettre aux internautes de consulter les éléments de réponses de sources officielles aux «fake news» actuelles. Il s’agit également d’encourager «quiconque aurait des doutes sur la véracité d’informations trouvées sur Internet, relatives à la présidence de la république à se manifester par l’intermédiaire du hashtag #stopfakenews».

La tendance à une prolifération des fausses informations a pris une nouvelle ampleur en Afrique à l’ère de l’internet mobile, et particulièrement au Sénégal où les médias en ligne se livrent également à ces pratiques ; entachant la qualité même d’une démarche journalistique de qualité.

Cependant, d’aucuns diront qu’il s’agit pour les communicants de Macky Sall de polir son image grâce à cette campagne qui apparaît comme un véritable challenge.

 Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La période de soudure, qui sépare chaque année deux périodes de récolte, ainsi que l'insécurité croissante sur le territoire burkinabè, pourraient avoir des effets désastreux à court terme sur la population, confirme le Programme alimentaire mondial (PAM*).  Un état de fait que le porte-parole de l'institution onusienne, Hervé Verhoosel, a...
Le groupe terroriste, shebab, s'est à nouveau distingué en frappant mercredi une base militaire de la Mission africaine en Somalie (Amisom), située à 70 kilomètres au sud de Mogadiscio. Dans les faits, les djihadistes ont d'abord fait explosé plusieurs véhicules au abord du site de de Awdheegle, avant de tirer...
Alors que les djihadistes de Boko Haram multiplient les intimidations et massacres en tout genre dans la zone du lac Tchad, les membres de Médecins sans frontières (MSF) ont décidé de quitter la localité nigérienne de Maïné-Soroa, proche de Diffa. Ces derniers estiment que leur sécurité n'est plus garantie.  Selon...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter