Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : le Président en lutte contre les “fake news »

Pour la première fois un pays d’Afrique se lance dans la lutte contre les fausses informations répandues sur les réseaux sociaux et médias en ligne.

 Ce qu’on appelle les «fake news» prolifèrent et la présidence du Sénégal est elle aussi concernée. Le chef de l’Etat, Macky Sall a pris la décision de lancer une campagne de prévention, de pédagogie sur le thème des fausses informations.

«déconstruire les fausses informations relatives à des sujets en lien avec la présidence de la république qui suscitent des interrogations de la part des internautes». C’est ainsi que s’st exprimée la présidence sénégalaise au moment du lancement de la campagne qui a pour objectif de permettre aux internautes sénégalais de «distinguer le vrai du faux en ligne».

«Les fake news, ou fausses informations, constituent l’un des principaux fléaux à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux», a déclaré le cabinet du président Macky Sall. Ainsi c’est donc pour «lutter contre la désinformation à grande échelle et ses conséquences désastreuses que permet aujourd’hui la multiplication des plateformes et acteurs sur Internet» que l’opération a été lancée sur les réseaux sociaux.

Grâce à la plateforme «Génération Sénégal» de la présidence, la lutte contre la prolifération des «fake news» va être déployée afin de donner aux Sénégalais, les outils de compréhension sur des sujets d’opinion nationaux et internationaux.

Les comptes Facebook et Twitter de la plateforme doivent permettre aux internautes de consulter les éléments de réponses de sources officielles aux «fake news» actuelles. Il s’agit également d’encourager «quiconque aurait des doutes sur la véracité d’informations trouvées sur Internet, relatives à la présidence de la république à se manifester par l’intermédiaire du hashtag #stopfakenews».

La tendance à une prolifération des fausses informations a pris une nouvelle ampleur en Afrique à l’ère de l’internet mobile, et particulièrement au Sénégal où les médias en ligne se livrent également à ces pratiques ; entachant la qualité même d’une démarche journalistique de qualité.

Cependant, d’aucuns diront qu’il s’agit pour les communicants de Macky Sall de polir son image grâce à cette campagne qui apparaît comme un véritable challenge.

 Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...