Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’habitat social en Afrique de l’Ouest financé par la Banque mondiale

La Banque mondiale vient d’allouer à la Banque ouest-africaine de développement une aide financière de 155 millions de dollars. 

 L’aide de 155 millions de dollars doit soutenir la politique de l’habitat social de la BOAD qui siège à Lomé, la capitale togolaise.

Le financement de l’habitat social dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) vient de recevoir une aide internationale qui va permettre de soutenir le logement dans la sous-région.

L’appui financier se compose comme suit : un crédit IDA (Association internationale de développement) Scale-Up de 130 millions de dollars à la La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et un don de 25 millions de dollars à l’UEMOA. Ainsi, la Boad rapportera le crédit IDA à la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA) qui, à son niveau, accordera des prêts à long terme aux banques et aux sociétés de micro-finance de sorte à prolonger la durée de leurs prêts aux ménages à faibles et irréguliers revenus.

Selon les précisions de la BOAD, ces fonds rétrocédés à la CRRH-UEMOA permettront d’élaborer près de 50 000 nouveaux prêts hypothécaires et de mobiliser des investissements beaucoup plus importants pour l’habitat social à travers des opérations de la CRRH-UEMOA sur le marché financier régional. Selon la BOAD, les banques de l’espace UEMOA n’octroient environ que 15 000 nouveaux prêts hypothécaires par an ; insuffisant quand on sait que la population globale est de 110 millions d’habitants et va doubler d’ici à vingt ans.

Le besoin en logements dans la zone UEMOA est donc très important et est estimé à 800 000 nouvelles unités  par an. Urbanisation rapide et pauvreté persistante conjuguées génèrent une pénurie de logements alarmante alors même que la moitié de la population globale (43 millions d’habitants) de l’espace vit en dessous du seuil de pauvreté.

La BOAD entend remédier à cette situation en proposant d’élargir l’accès au financement du logement à long terme aux ménages à revenus modestes et irréguliers. «Cet objectif sera atteint en allongeant la durée des prêts hypothécaires, actuellement de 7 à 8 ans en moyenne, à 15 ans et au-delà, grâce à l’action de la CRRH que la  BOAD soutient depuis sa création», a précisé Christian Adovelande, président de la Banque ouest-africaine.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...