Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : fronde à venir pour les salariés de GSM Glo Mobile ?
Gsm Glo mobile Licence Bénin

L’opérateur béninois, GSM Glo Mobile, pourrait perdre sa licence d’exploitation en raison de plusieurs désaccords avec le gouvernement de Patrice Talon. Ce fut déjà le cas récemment pour Bell Bénin SA.

Selon le site Benin Web TV, les autorités locales “ont noté l’inadéquation des propositions faites par l’entreprise avec le cahier des charges des opérateurs de téléphonie mobile en vigueur en République du Bénin.”

Cette même source indique dans la foulée que “la licence de GSM Glo Mobile a été retirée par l’Etat alors qu’il concluait, selon les différents papiers exhibés dans ce dossier, la cession de ses actions à un opérateur nigérian après l’échec (essuyé) avec Orange.”

Quid donc des abonnés du réseau ainsi que les salariés de la structure qui se trouveront par milliers sur le carreau ? C’est la question que poseront vraisemblablement les principaux intéressés dans une future manifestation d’ampleur dans le pays.

Pour rappel, Patrice Talon avait promis en janvier dernier la création  de 537 300 postes supplémentaires.

Source : Benin Web TV

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest a fait savoir que la liquidité propre des banques de l'Union économique et monétaire ouest-africaine s'est améliorée au cours du mois d'août 2018. La liquidité est à hauteur dorénavant de 43,8 milliards de francs CFA.  La bonne performance relevée par la...
Afin d’affermir la cote et le statut du label du coton ivoirien au niveau international est créé un centre de classement du coton en conformité avec les standards internationaux.  La création d’un centre de classement du coton en conformité avec les standards internationaux devrait permettre au coton ivoirien de monter...
Le ministre français des Affaires étrangères s'est rendu mercredi à Jacqueville afin de faire le point sur la future académie internationale antiterroriste, cofinancée par la France et la Côte d'Ivoire. Cette dernière, destinée bien sûr à renforcer la coopération franco-ivoirienne, favorisera à terme l'émergence de nouvelles troupes capables de sécuriser...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter