Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : fronde à venir pour les salariés de GSM Glo Mobile ?
Gsm Glo mobile Licence Bénin

L’opérateur béninois, GSM Glo Mobile, pourrait perdre sa licence d’exploitation en raison de plusieurs désaccords avec le gouvernement de Patrice Talon. Ce fut déjà le cas récemment pour Bell Bénin SA.

Selon le site Benin Web TV, les autorités locales « ont noté l’inadéquation des propositions faites par l’entreprise avec le cahier des charges des opérateurs de téléphonie mobile en vigueur en République du Bénin. »

Cette même source indique dans la foulée que « la licence de GSM Glo Mobile a été retirée par l’Etat alors qu’il concluait, selon les différents papiers exhibés dans ce dossier, la cession de ses actions à un opérateur nigérian après l’échec (essuyé) avec Orange. »

Quid donc des abonnés du réseau ainsi que les salariés de la structure qui se trouveront par milliers sur le carreau ? C’est la question que poseront vraisemblablement les principaux intéressés dans une future manifestation d’ampleur dans le pays.

Pour rappel, Patrice Talon avait promis en janvier dernier la création  de 537 300 postes supplémentaires.

Source : Benin Web TV

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Guinéens ont battu les Algériens sur un score de 1-0. L’Algérie est la championne d’Afrique en titre et s’est vue en échec contre la Guinée. A ce stade, l’Algérie est dernière de son groupe en Coupe d’Afrique des nations et donc au bord de l’élimination. Le héros du Nzalang...
L’Indice de paix Mondial 2021 (GPI) révèle que les ghanéens seraient les habitants de l’Afrique de l’Ouest qui se sentent le plus en sécurité, juste après ceux de Maurice. Et si les ghanéens vivaient dans un havre de paix ? Selon le GPI 2021 (Global Peace Index), une initiative de l’Institute...
Ibrahim Boubacar Keïta était à la tête du pays entre 2013 et 2020. Il fut démis après un coup d’État en août 2020.   Le président Ibrahim Boubacar Keïta âgé de 76 ans est décédé le 16 janvier à son domicile à Bamako. La télévision publique malienne a d’ores et déjà...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...