Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : disparition de Don Mike le Gourou, roi du coupé-décalé

Le monde de la musique ivoirienne pleure l’un de ses plus fervents promoteurs. Don Mike le Gourou, star du rythme musical ivoirien coupé-décalé, est décédé dimanche à Abidjan.

 Philippe Michel Siéhi Iro, alias Don Mike le Gourou, 51 ans, est décédé dimanche 10 septembre dans une clinique d’Abidjan. « Il souffrait d’un cancer des poumons », a indiqué l’AFP.

« Manager de boîte de nuit et promoteur de spectacle, il a beaucoup contribué à rendre populaire le coupé-décalé » a indiqué l’écrivain et journaliste ivoirien Usher Aliman, auteur de Douk Saga, l’histoire interdite du coupé-décalé. « Maître des nuits abidjanaises », il a aussi créé à travers le coupé-décalé, la « prodada » et la « comporta ». La « comporta » est l’action de faire le malin ou de se pavaner ; concepts populaires en Côte d’Ivoire. Malade depuis quelques années, ; Don Mike le Gourou avait cessé toute activité musicale. Pour memo, Don Mike le Gourou avait,  en une période politico-historique complexe (2002-2011),  sorti un morceau nommé la « Prudencia » qui devint un tube et qui est resté en haut des hit-parades très longtemps. « La Prudencia signifie «  l’action d’être prudent ».

Le coupé-décalé est un genre musical typiquement ivoirien et né en 2003 dans les boîtes de nuit d’Abidjan. La musique évolue sur des rythmes à la limite de la transe en mêlant des sons électroniques. Ce sont les sportifs de haut niveau qui en esquissant certains pas de danse, participent à la diffusion en Europe et aux Etats-Unis du coupé-décalé. L’origine du nom de cette tendance musicale est plus incertaine. Certaines sources rapportent que l’expression provient des arnaques ivoiriennes : “On coupe (on arnaque), on décale (on s’enfuit ou disparaît)”, explique Usher Aliman, auteur de “Douk Saga, l’histoire interdite du coupé-décalé”. D’autres affirment que le nom s’inspire bien plutôt d’une danse traditionnelle ivoirienne.

Quelles qu’en soient les racines, aujourd’hui le coupé-décalé pleure l’un de ses gourous.

Source : Jeune Afrique, Paris Match

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis la découverte du premier cas de Coronavirus 2019 (COVID-19) le 11 mars 2020, le président Alassane Ouattara s’est adressé solennellement et pour la première fois à ses concitoyens, lundi 23 mars 2020 à la Radio-télévision ivoirienne (RTI). À cette date, la Côte d’Ivoire avait enregistré officiellement 25 cas de...
Le 5 mars dernier, à Yamoussoukro, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a annoncé, devant les parlementaires réunis en Congrès, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle de 2020. Ce tournant historique dans l’histoire de la Côte d’Ivoire a été motivé par une volonté de « transférer le...
Après le premier cas de Coronavirus 2019 (COVID-19) survenu le 11 mars 2020, le pays a enregistré trois autres cas le 14 mars 2020 et 2 nouveaux cas positifs le 16 mars 2020, portant le nombre total à six cas confirmés. Appuyée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter