Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : les coulées de boue entraînent des corps jusqu’en Guinée
Sierra Leone Coulée de boue Guinée

Depuis deux semaines, les coulées de boue se multiplient en Sierra-Leone. Alors que 500 morts sont pour le moment dénombrés, certains corps ont été retrouvés au large de Conakry (Guinée).

Et pour cause, relate RFI, ce sont 79 Sierra-Léonais qui ont été retrouvés « entre Kaback, au sud de Conakry, et Koba, au Nord, sur une distance de plus de 50 km sur la côte. »

Ces derniers « ont été repérés flottant en mer soit par des pêcheurs, soit par des vedettes de la marine guinéenne mise à contribution par la préfecture maritime appuyée par la gendarmerie, la protection civile et la Croix-Rouge. »

Les autorités guinéennes ont annoncé via un communiqué que trois vedettes étaient actuellement sur le pied de guerre afin de trouver d’autres dépouilles ou d’éventuels survivants.

Pour rappel, 1000 personnes sont encore portées disparues suite au désastre.

Source : RFI

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...