Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : huit morts suite à l’éboulement d’une mine d’or artisanale
Éboulement Mine d'or Burkina Faso

Un accident d’ampleur s’est produit samedi 26 août au sein d’une mine d’or artisanale située près de la commune burkinabé de Gogo (centre du pays). L’éboulement, provoqué par de fortes intempéries, a emporté huit orpailleurs. 

Selon le site RFI, l’accident “a eu lieu au moment où certains orpailleurs étaient à l’intérieur de la fosse. Le bilan est de huit morts et de cinq blessés. Les personnes décédées ont été inhumées sur place. Quant aux blessés, ces derniers ont été conduits dans un centre de santé.”

Malgré tout, le désastre aurait pu être plus conséquent souligne le maire de la ville, Bernard Bouda : 

“(Heureusement) l’accident s’est produit quand il n’y avait que quelques responsables à l’intérieur de la fosse contrairement aux autres jours.”

Avant de confirmer que les mesures d’usage de sécurité n’avaient pas été respectées, bien que des réunions de sensibilisation ont été tenues en ce sens. Et cela, dès le mois de juin :

“Selon un décret ministériel, toutes les activités d’orpaillage sont interdites sur le territoire national durant les mois de juin à octobre. Nous avions pourtant réuni tous les orpailleurs sur leur site pour les informer de la mesure d’interdiction de toute activité pendant la saison des pluies”, a-t-il regretté.

 

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...