Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : huit morts suite à l’éboulement d’une mine d’or artisanale
Éboulement Mine d'or Burkina Faso

Un accident d’ampleur s’est produit samedi 26 août au sein d’une mine d’or artisanale située près de la commune burkinabé de Gogo (centre du pays). L’éboulement, provoqué par de fortes intempéries, a emporté huit orpailleurs. 

Selon le site RFI, l’accident « a eu lieu au moment où certains orpailleurs étaient à l’intérieur de la fosse. Le bilan est de huit morts et de cinq blessés. Les personnes décédées ont été inhumées sur place. Quant aux blessés, ces derniers ont été conduits dans un centre de santé. »

Malgré tout, le désastre aurait pu être plus conséquent souligne le maire de la ville, Bernard Bouda : 

« (Heureusement) l’accident s’est produit quand il n’y avait que quelques responsables à l’intérieur de la fosse contrairement aux autres jours. »

Avant de confirmer que les mesures d’usage de sécurité n’avaient pas été respectées, bien que des réunions de sensibilisation ont été tenues en ce sens. Et cela, dès le mois de juin :

« Selon un décret ministériel, toutes les activités d’orpaillage sont interdites sur le territoire national durant les mois de juin à octobre. Nous avions pourtant réuni tous les orpailleurs sur leur site pour les informer de la mesure d’interdiction de toute activité pendant la saison des pluies », a-t-il regretté.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une fois de plus, Guillaume Soro ne s'est pas présenté au  cabinet de la juge d'instruction Sabine Khéris, qui l'a convoqué mercredi 24 novembre 2011, pour l’entendre dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à Michel Gbagbo, le fils de l’ancien président ivoirien. L'ex-premier ministre a brillé par son absence au tribunal de...
Lomé va mettre en place un mécanisme de facilitation d’accès à l’électricité pour les populations à faibles revenus. Ce fonds devrait permettre une couverture totale du territoire à l'horizon 2030. Une initiative urgente car 52,4 % des Togolais, seulement, bénéficient d'un accès énergétique à l'instant T. "Notre objectif est de...
La fin de l'année 2021 devrait marquer une couverture 4G du territoire béninois de l'ordre de 75%. "Nous nous sommes fixé comme objectif l'autonomisation numérique de nos communautés (...) Il est de notre responsabilité de veiller à ce que chaque Béninois ait un accès équitable à des services qui lui...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...