Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Festival du Film francophone d’Angoulême 2017 fait la part belle au cinéma ivoirien
Dominique Nouvian Dominique Ouattara

A l’occasion de son dixième anniversaire, le Festival du Film francophone d’Angoulême (22-27 août) rend hommage à la Côte d’Ivoire. L’occasion également de relancer un cinéma africain un peu chancelant actuellement. 

Jeune Afrique décrit l’événement comme “une sorte de Cannes décontracté où se côtoient sans façon stars d’ici (Albert Dupontel, Laura Smet, Stefi Celma, Claire Chazal…). Et surtout d’ailleurs (dont l’illustre acteur et réalisateur John Malkovich, président du jury, venu en tongs à la cérémonie d’ouverture).

Le tout dans un bouillon régional mêlant jeunes filles en fleur plus ou moins vêtues, vieux requins du grand et du petit écran, notables endimanchés en semaine et d’authentiques amoureux du cinéma.” 

La Côte d’Ivoire, tête de proue du cinéma africain

Concrètement, poursuit le média, “dix films réalisés ou produits par des Ivoiriens” seront diffusés durant la semaine, à l’image du court-métrage Concerto pour un exil (1967) de Désiré Écaré ou du drame L’interprète réalisé en 2016 par Olivier Koné.

Pour la petite histoire, c’est la Première dame ivoirienne, Dominique Ouattara, qui a fait le déplacement pour représenter son pays. Celle-ci n’a d’ailleurs pas manqué de saluer une manifestation culturelle reflétant la grandeur de la Côte d’Ivoire :

“Le festival est une belle opportunité pour que le pays soit mis en lumière devant un parterre si prestigieux”, s’est-elle enchantée.

Source : Jeune Afrique 

 

Sept candidats se présentaient et samedi les Togolais se sont rendus aux urnes pour élire leur prochain président. Aucun incident majeur n’est à déplorer. C’est à 16h que les 9.383 bureaux de vote du pays ont fermé. Et le dépouillement a pu commencer. Dans chaque bureau de vote, les bulletins...
Après plusieurs péripéties au cours du premier dialogue politique, les pourparlers ont abouti à une « réforme » de la Commission électorale indépendante. Mais cette révision est contestée par l’opposition qui reproche  au pouvoir de s’être octroyé la part du lion dans la nomination des 15 membres de la CEI devant...
La compagnie pétrolière Tullow Oil est autorisée par les autorités ghanéennes à pratiquer la technique du torchage dans les champs pétroliers TEN et Jubilee. Une dérogation exceptionnelle accordée à la société qui traverse des turbulences. La compagnie pétrolière et gazière Tullow Oil est autorisée par les autorités concernées à pratiquer la...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter