Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : succès du référendum portant sur le remplacement du Sénat par des Conseils régionaux élus
Référendum Mauritanie Drapeau Sénat

Les électeurs mauritaniens (1,4 million) étaient appelés à confirmer ou infirmer le remplacement du Sénat par des Conseils régionaux élus lors du référendum du samedi 5 août. Si l’opposition s’est battue bec et ongle pour que le « Non » l’emporte, c’est le « Oui » qui s’est imposé très largement. Et cela, avec 85% des suffrages.

Selon France 24, le vote concernait également « une modification du drapeau national, auquel seraient ajoutées deux bandes rouges valorisant le sacrifice des martyrs de la résistance lors de la colonisation française qui s’est achevée en 1960. »

Le président conforté dans ses choix

Le taux de participation s’est quant à lui révélé assez faible (53,73%).. mais sans appel puisque 85% des votants ont validé les changements proposés par le gouvernement de Mohamed Ould Abdel Aziz, pourtant décrié.

Le dirigeant, en place depuis neuf ans suite à un coup d’Etat, a récemment laissé entendre que ces modifications constitutionnelles ne seraient pas les dernières.

Source : France 24

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
Au Ghana, alors que les prix ne cessent d’augmenter, des manifestants réclament au président Nana Akufo-Addo d’agir. Mardi 28 juin 2022, la police ghanéenne a arrêté 29 personnes lors d’une manifestation contre la vie chère. Des centaines de manifestants s’étaient réunis depuis le matin dans les rues d’Accra pour demander...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...