Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : la dépénalisation de l’adultère au centre du débat législatif
Adultère Bénin Justice dépénalisation

Alors que le Conseil Constitutionnel béninois avait tranché en 2009 sur la disparité des peines hommes/femmes liées à l’adultère, et cela, au nom du principe d’égalité devant la loi, il avait néanmoins laissé un vide juridique fâcheux sur l’application de la sanction elle-même.

Il y a 8 ans, le Bénin s’était ému de la différence de traitement hommes/femmes appliquée par les autorité en matière d’adultère. Aujourd’hui, c’est la problématique même de l’adultère qui anime les débats.

En effet, si l’on se réfère à la décision du Conseil datant du 30 juillet 2009, un manque de précision certain subsiste toujours quant au maintien ou pas d’une telle sentence.

Le gouvernement, par la voix du Garde des Sceaux, a donc suggéré au législateur de corriger le tir et de supprimer purement et simplement le délit/crime (c’est selon) du code pénal.

Mais depuis les voix s’élèvent contre cette prise de position étatique. C’est le cas du président de l’Union Nationale des Magistrats (UNAMAB), Michel Adjaka :

“Notre sociologie n’est pas prête à démocratiser la sexualité”, a-t-il clamé haut et fort auprès de nos confrère de Benin Web TV.

Pourtant, le pays est officiellement laïc. Les considérations religieuses ont-elles donc leur place au sein des débats ? C’est à l’organe judiciaire d’en apporter la réponse.

Source : Benin Web TV

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que le Cameroun s'est vu retirer l'organisation de la CAN 2019 pour des raisons de retards logistiques, techniques et financiers, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé en contrepartie que la CAN 2021, promise à la Côte d'Ivoire, sera finalement organisée... par le Cameroun. Abidjan devra en conséquence...
Régulièrement victime d’inondations catastrophiques, la capitale mauritanienne dispose désormais d'un dispositif d’assainissement des eaux digne de ce nom. De quoi limiter les impondérables et surtout fournir la population avec efficacité. Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a coupé vendredi 30 novembre le ruban du premier réseau d’assainissement moderne de...
Les autorités de Côte d’Ivoire ont annoncé la semaine dernière ; le 28 novembre la création d'un comité de suivi des projets financés ou cofinancés par la Chine en faveur de la Côte d'Ivoire.  Afin d’accompagner au mieux les projets financés ou cofinancés par leurs partenaires Chinois, les autorités ivoiriennes ont...
TRIBUNES LIBRES
« La critique est aisée, mais l’art est difficile » a-t-on coutume...

S’inscrire à la Newsletter