Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : les États-Unis débloquent une aide de 45 millions de dollars pour les victimes de Boko Haram

L’ONU a annoncé que les Etats-Unis ont fait un don de 45 millions de dollars ( 39 millions d’euros) afin d’aider les victimes de Boko Haram dan la régiond e Diffa au sud-est du Niger.

 « Cette aide de 45 millions de dollars permettra de financer l’assistance alimentaire et les activités de renforcement de la résilience, notamment dans les zones affectées par les violences liées au conflit avec Boko Haram », le groupe islamiste nigérian, précise le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM) qui va gérer les fonds dans un communiqué de presse paru vendredi. Ces dons doivent permettre d’assister les victimes  du groupe islamiste, les réfugiés comme les déplacés.

C’est en 2016 que le PAM avait annoncé être en grande difficulté et  avoir besoin de 21,4 millions de dollars (19,4 millions d’euros) pour continuer à assister les populations du Niger.  Niamey avait alors lancé un appel à la mobilisation et aux dons, afin de palier l’éventuel retrait du PAM. « Cette contribution (américaine) apporte un regain d’espoir pour les personnes qui peinent à mettre de la nourriture sur la table pour leurs familles en cette période difficile » de soudure, s’est félicité Benoît Thiry, le représentant du PAM au Niger.

La « soudure » qui est la période qui sépare la fin de la consommation de la récolte de l’année précédente de la prochaine récolte, a déjà commencé. L’aide américaine permettra également au PAM de « poursuivre ses activités » dans les cantines scolaires « d’urgence » qui accueillent des milliers d’élèves dans des zones vulnérables. En effet le ministère nigérien de l’Education avait annoncé en avril que « 54.779 élèves dans 738 écoles », avaient abandonné les cours pour suivre leurs parents à la recherche de nourriture et de zones de pâturage pour le bétail.

L’appel de Niamey a donc été entendu et le PAM pourra dorénavant continuer à agir pour les plus démunis au Niger.

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter