Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : les États-Unis débloquent une aide de 45 millions de dollars pour les victimes de Boko Haram

L’ONU a annoncé que les Etats-Unis ont fait un don de 45 millions de dollars ( 39 millions d’euros) afin d’aider les victimes de Boko Haram dan la régiond e Diffa au sud-est du Niger.

 « Cette aide de 45 millions de dollars permettra de financer l’assistance alimentaire et les activités de renforcement de la résilience, notamment dans les zones affectées par les violences liées au conflit avec Boko Haram », le groupe islamiste nigérian, précise le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM) qui va gérer les fonds dans un communiqué de presse paru vendredi. Ces dons doivent permettre d’assister les victimes  du groupe islamiste, les réfugiés comme les déplacés.

C’est en 2016 que le PAM avait annoncé être en grande difficulté et  avoir besoin de 21,4 millions de dollars (19,4 millions d’euros) pour continuer à assister les populations du Niger.  Niamey avait alors lancé un appel à la mobilisation et aux dons, afin de palier l’éventuel retrait du PAM. « Cette contribution (américaine) apporte un regain d’espoir pour les personnes qui peinent à mettre de la nourriture sur la table pour leurs familles en cette période difficile » de soudure, s’est félicité Benoît Thiry, le représentant du PAM au Niger.

La « soudure » qui est la période qui sépare la fin de la consommation de la récolte de l’année précédente de la prochaine récolte, a déjà commencé. L’aide américaine permettra également au PAM de « poursuivre ses activités » dans les cantines scolaires « d’urgence » qui accueillent des milliers d’élèves dans des zones vulnérables. En effet le ministère nigérien de l’Education avait annoncé en avril que « 54.779 élèves dans 738 écoles », avaient abandonné les cours pour suivre leurs parents à la recherche de nourriture et de zones de pâturage pour le bétail.

L’appel de Niamey a donc été entendu et le PAM pourra dorénavant continuer à agir pour les plus démunis au Niger.

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...