Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : aide française pour les travaux du métro d’Abidjan

Le futur métro d’Abidjan desservira l’agglomération d’Abidjan, en partant d’Anyama au Nord à l’aéroport international Félix-Houphouët-Boigny au Sud, en passant par le  quartier d’affaires du Plateau.

 Le financement du métro d’Abidjan est finalement bouclé. La Côte d’Ivoire vient de bénéficier d’un appui financier de la France de 2,1 milliards d’euros ; environ 1 394 milliards de franc CFA, étalés sur la période 2017-2020.

Une partie des fonds d’investissement devrait être dédiée au projet du métro d’Abidjan. Une mission française effectuée en Côte d’Ivoire les 12 et 13 juillet a confirmée l’aide alors que le pays connaît quelques remous sécuritaires et des incertitudes économiques. Selon le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, cette aide financière permettra de mener à biens des opérations prévues dans «certains secteurs prioritaires inscrits au Plan national de développement 2016-2020». Il s’agit des des secteurs de l’énergie, des routes, de la santé, de la sécurité, de l’éducation et de la formation, qui sont tous porteurs de projets, et qui ont mobilisé l’attention des bailleurs français, à hauteur de 725 millions d’euros (475 milliards de Fcfa).

1,4 milliard d’euros (918,34 milliards de Fcfa), est dédié au financement financement de la ligne 1 du projet de métro d’Abidjan. Le projet peinait à être mis en œuvre en raison de désaccords entre le gouvernement et les entreprises prestataires. Les négociations s’éternisant, la mise en route des travaux était reportée toujours plus. Grâce à l’aide française les travaux vont dorénavant pouvoir commencer. Le contrat de construction a été accordé à la Société de transports abidjanais sur rail (STAR), dont les capitaux sont détenus un consortium composé des français Bouygues (33%) et Keolis (filiale de la SNCF avec 25%), et des coréens Hyundai Rotem (33%) et Dongsan engineering (9%). La ligne 1 d’Abidjan compte 37,9 kilomètres. Elle devra assurer le transport de quelque 300 000 passagers par jour.

Source : La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La tenue du Rendez-vous des professionnels du tourisme à Paris a permis à de nombreux états africains d’identifier les moyens d’améliorer leur visibilité et développer un secteur qui se veut prometteur.  Le tourisme est une manne, un secteur d’avenir si l’on en croit les chiffres. 10 % du PIB mondial, 7 %...
Mactar Sylla, jeune startupper franco-sénégalais lance une nouvelle plateforme de « crowd-shipping », un service conçu, « pensé par et pour la diaspora ». Son entreprise, Colisdays , est soutenue par Allianz, le 1er assureur européen.  L’« ubérisation » des services logistiques est passé par là. Mactar Sylla est un entrepreneur de 34 ans qui mobilise voyageurs...
Icône en Côte d’Ivoire comme en Europe, l’ex-footballeur Didier Drogba souhaite à présent s’impliquer autrement pour son sport et son pays. Cette volonté d’engagement de l’ancien international se traduit aujourd’hui par sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football. Retiré des terrains depuis novembre 2018, Didier Drogba...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter