Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara bloque le prix de quatre denrées alimentaires
Alassane Ouattara Burkina Faso exportation électricité

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, continue sa lutte contre la cherté de la vie. Le prix de quatre denrées alimentaires de première nécessité va ainsi être bloqué par Abidjan, et cela durant les six prochains mois.

Selon Jeune Afrique, “le chef de l’État a réactivé ce dispositif lors du Conseil des ministres du mercredi 12 juillet; un système qui permettra d’éviter des pénuries artificielles provoquées par certains acteurs de la chaîne de production pour doper les prix.”

Les produits concernés sont l’huile, le riz, le sucre et la tomate concentrée. Ces derniers sont en effet soumis à une inflation régulière. Le gouvernement se devait donc d’agir et il a pris ses responsabilités sur ce dossier.

Un geste fort de l’Etat

Initialement, deux problèmes viennent complexifier la maîtrise du prix de ces denrées. Soit la Côte d’Ivoire ne produit pas assez, c’est le cas du riz (1,33 millions de tonnes produite sur le territoire, 1,4 millions importée), soit les cours internationaux perturbent la régulation tarifaire nationale, c’est le cas du sucre.

Pour ce dernier produit, le ministre du Commerce, des PME et de l’Artisanat, Souleymane Diarassouba, s’est montré très ferme :

“Nous interviendrons au niveau des nombreux intermédiaires qui agissent sur les marges car une grande partie de ces intermédiaires évoluent dans l’informel.”

Le média rappelle par ailleurs que d’autres mesures portant sur le transport et l’encadrement des loyers feront également l’objet de mesure gouvernementales à l’avenir. Mais aucun calendrier n’a encore été communiqué sur ce point.

Source : Jeune Afrique 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
Le Ghana a signé avec la Banque mondiale un contrat d'achat de réductions d'émissions de gaz. Le contrat doit permettre au pays de bénéficier d'un financement pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars.  L'accord, signé entre le Ghana et le Fonds de partenariat sur le carbone forestier, une entité administrée...
Les 16 et 17 juillet à Abidjan se tiendra la troisième édition du Forum de la diaspora ivoirienne. Il s’agit pour celui-ci d’inciter les Ivoiriens de l'extérieur à s'impliquer davantage dans le développement du pays.  Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, présidera la troisième édition du Forum de la diaspora...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter