Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : vigilance renforcée autour de la dengue
Dengue Côte d'Ivoire Virus

Alors qu’un premier cas de dengue est apparu en Côte d’Ivoire il y a deux mois, le virus a proliféré depuis sur le territoire. La vigilance est de rigueur. 

La BBC relaie en effet que « plus de 380 cas suspects ont été enregistrés fin juin dernier, principalement dans la commune de Cocody, à Abidjan. » 130 malades sont aujourd’hui répertoriés officiellement par l’institut Pasteur.

L’Institut national d’hygiène publique (INHP) confirment parallèlement deux décès, mais le lien de cause à effet avec la dengue reste encore à établir, précise le docteur Daouda Coulibaly, chef du service de la surveillance épidémiologique.

Les autorités sanitaires locales ont donc décidé de durcir les mesures de contrôle et de sensibilisation sur ce dossier. Mais il n’est pour le moment pas question d’entrer dans la sinistrose, confient leurs dirigeants.

Cocody, commune la plus touchée

Géographiquement, la commune de Cocody (Abidjan) représente la zone la plus friable. « C’est clairement le foyer de l’épidémie, même si des cas ont également été détectés à Abobo ou à Marcory », explique l’intéressé. Les études de l’INHP tendent en effet à démontrer que la transmission du virus s’est faite localement.

Ainsi, relaie Jeune Afrique, « pour éviter toute propagation de cette maladie, contre laquelle il n’existe encore aucun traitement spécifique, des opérations de démoustication et de destruction de gîtes larvaires ont d’abord été menées à Cocody, avant d’être étendues à d’autres communes. »

Pour autant, D.Coulibaly a tenu à tempérer cet état de fait : « Nous ne sommes pas particulièrement inquiets : il est vrai que le nombre de cas est important, mais ce n’est pas la première fois que nous y sommes confrontés et nous avons les compétences pour y faire face. »

Sources : BBC et Jeune Afrique 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les violences qui ont eu lieu les 1er et 2 juin 2023 ont déjà des répercussions sur l'économie générale sénégalaise. Ces manifestations meurtrières ont éclaté après l'annonce de la condamnation à deux ans de prison de l'opposant Ousmane Sonko pour "outrage à la jeunesse".  "Les clients français et belges pour...
La première semaine de juin 2023, le gouvernement sénégalais de Macky Sall a décidé de bloquer l'accès des citoyens à Internet. Une pratique visant à éteindre les mobilisations populaires à travers le pays. Le 1er juin 2023, l'organisation non gouvernementale NetBlocks a détecté cette mesure appliquée par le gouvernement et...
Ce mardi 6 juin 2023, le gouvernement sénégalais a annoncé fermer ses consulats à l'étranger de manière provisoire. Cela fait suite à des attaques contre certains d'entre eux sur le sol national. "Cette mesure conservatoire fait suite à la série d'agressions récemment perpétrées contre les missions diplomatiques et consulaires du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32