Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : la croissance boostée au premier trimestre
Ghana croissance premier trimestre

Accra a vu sa croissance s’accélérée au premier trimestre 2017 en affichant une hausse de 2,2% par rapport au cru 2016 (6,6% contre 4,4 l’année dernière à la même période). 

Selon le site Financial Afrik, qui s’appuie sur les données du service de statistique national, “la valeur du PIB au premier trimestre 2017 était de 44,73 milliards de Cedis ghanéens (10,13 milliards de dollars), par rapport à 36,3 milliards (8,26 milliards de dollars) au cours de la période correspondante de 2016.”

Le média ajoute dans la foulée que “le secteur de l’industrie a enregistré le taux de croissance le plus élevé de 11,5%, suivi du secteur agricole avec 7,6% et le secteur des services en troisième position avec une croissance de 3,7%.”

Néanmoins, la surprise la plus importante est venue du secteur de la pêche avec une évolution de 31,6 points. Quant à la filière forestière, cette dernière fait office de mauvais élève en attestant du taux de croissance le plus bas (3,4%).

Source : Financial Afrik

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter