Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : la croissance boostée au premier trimestre
Ghana croissance premier trimestre

Accra a vu sa croissance s’accélérée au premier trimestre 2017 en affichant une hausse de 2,2% par rapport au cru 2016 (6,6% contre 4,4 l’année dernière à la même période). 

Selon le site Financial Afrik, qui s’appuie sur les données du service de statistique national, “la valeur du PIB au premier trimestre 2017 était de 44,73 milliards de Cedis ghanéens (10,13 milliards de dollars), par rapport à 36,3 milliards (8,26 milliards de dollars) au cours de la période correspondante de 2016.”

Le média ajoute dans la foulée que “le secteur de l’industrie a enregistré le taux de croissance le plus élevé de 11,5%, suivi du secteur agricole avec 7,6% et le secteur des services en troisième position avec une croissance de 3,7%.”

Néanmoins, la surprise la plus importante est venue du secteur de la pêche avec une évolution de 31,6 points. Quant à la filière forestière, cette dernière fait office de mauvais élève en attestant du taux de croissance le plus bas (3,4%).

Source : Financial Afrik

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter