Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : les autorités creusent une tranchée autour d’une université pour lutter contre Boko Haram
djihadisme

Les autorités nigérianes ont décidé de protéger davantage les structures d’enseignement au nord-est du pays; ces dernières ayant déjà fait les frais par le passé de la cruauté de l’organisation terroriste Boko Haram.

Cette fois-ci, l’Etat de Borno s’attaque à l’université de Maiduguri, particulièrement touchée par la menace djihadiste. Et force est de constater que les choses ne vont pas être faites à moitié puisqu’une tranchée de 27 kilomètres va rapidement sillonner les contours de l’établissement.

Cette décision a été actée après l’attentat kamikaze perpétré dimanche dernier par BH sur le site étudiant. Trois hommes s’étaient en effet donnés la mort sur le campus entraînant la mort d’un agent de sécurité. Cette attaque n’est autre que la troisième subie par l’université depuis le début de l’année 2017 après celle de janvier et celle de mai.

Borno en appel à Abuja

Le gouverneur de Borno, Kashim Shettima, a indiqué que ces travaux seront intégralement financés par les ressources étatiques; le but de la manoeuvre étant clairement d’empêcher les véhicules de BH de s’introduire sur les lieux.

Cependant, ce ne sont pas les seules mesures préconisées par l’intéressé qui a sollicité Abuja dans la foulée afin qu’une ligne de défense permanente vienne protéger durablement l’université.

Il a également confirmé le financement de groupes d’auto-défense locaux appelés à venir soutenir la police sur ce dossier.

Source : The Huffington Post 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...