Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire décroche le programme « Investir pour un avenir commun » au mini-sommet du G20
Alassane Ouattara Burkina Faso exportation électricité

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a fait fructifier sa présence à la conférence de haut niveau du G20 sur l’Afrique (Berlin 12 et 13 juin), initiée par la Chancelière allemande, Angela Merkel. Cette dernière, qui préside actuellement le Groupe, entend honorer ses engagements en donnant la priorité au développement du continent africain.

Trois Etats ont été sélectionnées pour participer au programme « Investir pour un avenir commun » dont le but est de faciliter les investissements en Afrique tout en luttant contre l’immigration clandestine en direction de l’Europe.

La Côte d’Ivoire en fait bien sûr partie, en compagnie du Ghana et de la Tunisie.  Selon Afrik sur 7, ces pays “bénéficieront d’une aide des institutions financières internationales qui leur servira d’assurance quant aux risques redoutés par les investisseurs privés.”

Une aide internationale soumise à réformes

Les bailleurs de fonds (FMI, BM, BAD) attendent toutefois des gouvernements concernés qu’une vaste politique réformatrice soit mise en place afin qu’Abidjan, Accra, et Tunis développent un climat d’affaires tout à fait viable et efficient afin de séduire les opérateurs économiques internationaux.

Source : Afrik sur 7

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter