Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Monsieur Macron, soyez en marche avec l’Afrique !

L’historienne et ancienne Première dame du Mali, Adame Ba Konaré, fonde beaucoup d’espoirs sur la récente élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française.

Cette dernière n’en reste pas moins prudente quant aux promesses tenues par le nouveau locataire de l’Élysée, aussi bien sur le plan domestique que sur le plan international. Le dossier de la Françafrique sera particulièrement scruté par l’intéressée qui a publié son plaidoyer sur le site Jeune Afrique.

Monsieur le Président, vous avez pointé du doigt le désarroi français. L’une de vos exigences, avez-vous dit, est de « rendre aux Français cette confiance en eux depuis longtemps affaiblie parce que depuis des décennies, la France doute d’elle-même » (…) Voyez-vous, ce qui semble être une expérience inédite pour la France, est une  réalité pour Afrique qui en tire déjà les leçons et en signale les dangers.

Cette situation est perçue aujourd’hui comme la confiscation du pouvoir par une minorité d’hommes politiques qui font de leur pays un gâteau à partager. Quant aux personnalités de la société civile cooptées, elles apparaissent comme des « opportunistes » qui, sans participer aux combats politiques, profitent d’un cadeau obtenu sans effort.”

Adame Ba Konaré attend donc des résultats et le fait entendre en posant les jalons d’une problématique terriblement épineuse lorsqu’on connaît la relation tumultueuse qu’entretient Paris avec l’Afrique :

Dans ces conditions, comment opérer la convergence entre votre innovation et l’expérience africaine ? Quels enrichissements en tirer de part et d’autre ?”

Retrouvez cette tribune sur Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter