Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire/CAN : premier match qualificatif et premier accroc pour la Selefanto
CAN 2019 Côte d'Ivoire Guinée

La sélection ivoirienne de football a connu une terrible désillusion contre la Guinée samedi 10 juin à Bouaké lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019. Les Éléphants ont été battus (3-2) malgré un doublé de Seydou Doumbia.

Le début de mandat du coach Marc Wilmots sous l’égide des Oranges s’apparente décidément à un véritable échec.

Lourdement battus dimanche dernier aux Pays-Bas, les Ivoiriens ont enchaîné hier contre les Guinéens avec une défaite inaugurale dans cette phase qualificative de la CAN, qui plus est à domicile au Stade de la Paix.

L’attaquant du FC Bâle (Suisse), S.Doumbia, avait pourtant remis une copie très propre avec un doublé chirurgical (14′ et 62′) finalement sans conséquence pour les hommes de Lappé Bangoura.

De nombreux regrets

Au contraire, c’est le jeune Naby Keïta (22 ans), auteur d’une saison splendide en Allemagne au RB Leizpig, qui a donné la victoire aux siens; un scénario cruel alors que le match nul se profilait doucement mais sûrement (79′).

Auparavant, l’attaquant de Bastia, Sadio Diallo (32′), et celui de Bordeaux, François Kamano (66′), avaient tour à tour répondu aux assauts de la Selefanto.

L’échec est d’autant plus regrettable que l’équipe ivoirienne s’était “engagée” à remporter ce match afin d’honorer la mémoire de l’international Cheick Tioté, décédé cette semaine lors d’une séance d’entrainement avec son club du Beijing Enterprises (D2 chinoise).

Source : L’Equipe

Halima Cissé est l’heureuse maman de cinq filles et quatre garçons. Les enfants se portent tous bien. Alors qu’Halima Cissé pensait être enceinte de sept enfants, l’accouchement a révélé la présence de non pas sept bébés mais neuf.  La jeune femme a accouché au Maroc, où elle était accueillie pour...
A l’ouest du Niger, dans la région de Tahoua, une attaque armée contre la garde nationale a fait 16 morts, 6 blessés et un disparu. La région de Tillia où s’est déroulée une nouvelle attaque terroriste le 1er mai est soumise aux attaques djihadistes depuis 2012. La région de Tahoua,...
L’emblème de la Côte d’Ivoire est en train de disparaître.  Les éléphants sont en train de disparaître de l’écosystème ivoirien. Le nombre des spécimens recensés, a baissé de cinquante pour cent, en trente ans. En cause, les effets conjugués de la déforestation et du braconnage. Et d’aboutir à un constat...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...