Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Ghana/Armée : un capitaine lynché par erreur par la foule Ghana/Armée : un capitaine lynché par erreur par la foule
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana/Armée : un capitaine lynché par erreur par la foule
Capitaine Maxwell Mahama Ghana

Le Capitaine Maxwell Mahama, qui officie dans l’armée ghanéenne, a été pris à partie par erreur lundi 29 mai à Diaso dans le district de Upper Denkyira. Ce dernier a été confondu avec un voleur et n’a pas survécu.

Selon le site Koaci, « le défunt était un sous-officier du 5ème bataillon d’infanterie du camp Burma situé à Accra. Dans le cadre de ses fonctions, il était détaché à Denkyira Boase. »

Le communiqué des Forces Armées (GAF) indique par ailleurs que le malheureux faisait du sport lorsque l’incident s’est produit. Des femmes présentes sur les lieux ont alors cru reconnaître un pistolet sous ses habits et ont alerté plusieurs personnes venues immédiatement en renfort :

« Le Capitaine n’était pas uniforme et a demandé à la foule de ne pas le lyncher car il était soldat et non un criminel. Cependant, il n’a pas été écouté et a été lynché jusqu’à que mort (s’en suive). »

Les criminels en fuite

Toujours selon la même source, la foule aurait agi de la sorte en raison de l’insécurité prégnante qui règne localement via des attaques à mains armées. Constatant leur erreur, certains individus ont même fui la localité dans la foulée. Une enquête a été ouverte par le GAF, alors que le ministère de la Défense a déjà dépêché sur place 35 militaires et deux officiers.

Source : Koaci

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...