Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : une manifestation d’ex-rebelles démobilisés ébranle Bouaké
Côte d'Ivoire, Armée, Dégraissage, Plan

Mardi 23 mai, Bouaké a été le théâtre de violents affrontements entre forces de l’ordre et ex-rebelles démobilisés. Ces derniers occupaient depuis la veille le corridor sud de la ville dans le but d’obtenir des primes similaires à celles des mutins.

Selon le dernier communiqué fourni par Abidjan, les événements ont pris une tournure dramatique lorsque “certains des manifestants armés ont dégoupillé une grenade offensive qui a explosé en leur sein.”

Le bilan provisoire des heurts est “de trois personnes décédées suite à l’éclat de fragments de grenade, ainsi que quatorze blessés dont quatre cas graves” du côté des démobilisés. Au niveau des forces de l’ordre, “trois éléments de la Gendarmerie et deux membres de la Police ont été blessés par des projectiles.”

Le gouvernement a également indiqué que “de longues files de camions de transport de marchandises et des cars sont restés bloqués à l’entrée de la ville.” Par ailleurs, “plusieurs tentatives de négociations ont été rejetées par les manifestants qui ont bloqué le corridor jusqu’au mardi matin.”

Les autorités appellent au calme

Les forces de sécurité ont donc dû “déployer les moyens conventionnels nécessaires afin de permettre la reprise normale du trafic et de la circulation des biens et des personnes.”

Abidjan a présenté dans la foulée ses condoléances aux familles meurtries par le décès de leurs proches, tout en confirmant que tout était mis en œuvre pour que les blessés soient pris en charge le plus efficacement possible.

Sources : Le Monde et communiqué gouvernemental

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter