Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les autorités ivoiriennes et ghanéennes souhaitent davantage protéger la rivière Bia
Rivière Bia Côte d'Ivoire

Le président Ouattara recevra prochainement à Abidjan son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo, afin de densifier les mesures destinées à assurer la survie de la rivière Bia

Les discussions se focaliseront principalement sur la présence massive d’orpailleurs illégaux tout au long du cours d’eau, dont l’activité d’extraction minière à long terme le pollue largement. Et cela via le brassage conséquent de dépôts argileux qui impactent irrémédiablement  les sources d’eau communes aux deux pays.

Le site Koaci rapporte par ailleurs que “la rivière commence à changer de couleur et que la station de pompage d’eau brute installée en bordure de la Bia a été fermée en raison de la dangerosité liée à la consommation d’eau et l’augmentation des coûts de traitement.”

Un dossier environnemental fondamental

Abidjan et Accra souhaitent donc intensifier la lutte contre ce fléau en intensifiant les contrôles, alors que “la société ivoirienne de distribution, SODECI, a également fermé son usine de traitement dans la région (pour la même raison). Cette dernière servant de source d’eau essentielle aux habitants de Bianouan, a l’Est de la Côte d’Ivoire.”

Source : Koaci

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abidjan est en deuil. La capitale économique ivoirienne a été le triste théâtre, dans la nuit de lundi à mardi, de violentes intempéries qui ont emporté la vie de 18 personnes... pour le moment. Selon le média La Croix, le ministère de l’Intérieur fait état parallèlement de plusieurs blessés et...
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais dans ses locaux parisiens afin de célébrer les progrès accomplis ces dernières années. Un témoignage de considération plutôt rare venant d’une compagnie française, qui démontre toute l'importance que Dakar, et plus largement l'Afrique, représente pour Corsair. Au Sénégal, un transport...
Du 16 au 23 juin, une délégation d’une vingtaine d’opérateurs économiques nigériens va tenter de décrocher de juteux contrats aux Pays-Bas lors de la 4ème mission économique et commerciale dédiée à l'agroalimentaire et la chaîne de valeur. Cette "escapade entrepreneuriale" - chapeautée par la Chambre de commerce et d'industrie du Niger (CCIN)...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter