Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
“Nous pouvons faire reculer le paludisme et sauver nos enfants”
Paludisme Afrique

Alors que le Ghana testera dès 2018 un nouveau vaccin contre le paludisme, Elhadj Diop, un militant qui lutte de longue date contre ce fléau au Sénégal, est monté au créneau pour responsabiliser la population africaine sur les dangers qui en découlent, et cela dans le cadre d’une tribune publiée par Jeune Afrique.

“Tant de personnes vous diront que leur quartier est infesté de moustiques, mais ne prendront aucune initiative pour protéger leurs familles. Tant de personnes ont certes survécu, mais ma fille Ami, ainsi que les milliers de vies emportées chaque année par le paludisme en ont fait les frais.”

Si E.Diop est un homme meurtri, il n’a pas abandonné l’idée de sauver des vies en sensibilisant les Africains aux mesures sanitaires d’usage destinées à lutter contre cette maladie.

“Responsabiliser et être à l’écoute des communautés sont des moyens efficaces de riposte contre le paludisme. Nos caisses de solidarité permettent de palier les difficultés financières de certaines familles mais surtout d’acheter des moustiquaires supplémentaires pour les nouveau-nés – le meilleur cadeau de naissance que l’on peut offrir à mon avis.”

Prévention et travail d’équipe sont donc les véritables maîtres-mots de ce plaidoyer en faveur de la vie tout simplement.

Retrouvez la tribune de Elhadj Diop sur Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les présidents sénégalais et maliens se sont rencontrés lors d’une visite de 48h de Macky Sall à Nouakchott. La rencontre avait pour objet les enjeux économiques de deux pays. Les échanges furent fructueux et se sont soldés par la signature de six accords de coopération dans les secteurs des transports,...
En Afrique l’or attise les convoitises. Et ce alors même que ne cessent de sévir les groupes terroristes.  Le Mali, troisième producteur d’or en Afrique met en place des procédures afin de sécuriser ce secteur économique et afin de rassurer les investisseurs internationaux. La question de la sécurité au Mali...
En 2050, 60 % de la population africaine résidera en métropole, contre 39 % aujourd'hui, d'après l'ONU-Habitat. La smart city, ou ville intelligente, est un concept qui apparaît alors comme un des moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le scénario qui se dessine est le suivant : une croissance de plus...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter