Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
« Nous pouvons faire reculer le paludisme et sauver nos enfants »
Paludisme Afrique

Alors que le Ghana testera dès 2018 un nouveau vaccin contre le paludisme, Elhadj Diop, un militant qui lutte de longue date contre ce fléau au Sénégal, est monté au créneau pour responsabiliser la population africaine sur les dangers qui en découlent, et cela dans le cadre d’une tribune publiée par Jeune Afrique.

« Tant de personnes vous diront que leur quartier est infesté de moustiques, mais ne prendront aucune initiative pour protéger leurs familles. Tant de personnes ont certes survécu, mais ma fille Ami, ainsi que les milliers de vies emportées chaque année par le paludisme en ont fait les frais. »

Si E.Diop est un homme meurtri, il n’a pas abandonné l’idée de sauver des vies en sensibilisant les Africains aux mesures sanitaires d’usage destinées à lutter contre cette maladie.

« Responsabiliser et être à l’écoute des communautés sont des moyens efficaces de riposte contre le paludisme. Nos caisses de solidarité permettent de palier les difficultés financières de certaines familles mais surtout d’acheter des moustiquaires supplémentaires pour les nouveau-nés – le meilleur cadeau de naissance que l’on peut offrir à mon avis. »

Prévention et travail d’équipe sont donc les véritables maîtres-mots de ce plaidoyer en faveur de la vie tout simplement.

Retrouvez la tribune de Elhadj Diop sur Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...