Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : Pékin souhaite s’assurer de la viabilité du programme de relance économique gouvernemental
Chine Bénin Investissements

Une délégation d’investisseurs privés chinois s’est rendue au Bénin afin d’analyser avec soin le programme de relance économique prôné par le gouvernement de Patrice Talon. Ce dernier, intitulé “Bénin révélé”, regroupe 45 projets d’envergure dont la portée financière oscille autour de 7086 milliards de FCFA.

Pékin se présente en effet comme l’un des partenaires potentiels majeurs de Cotonou sur ce dossier, mais les décideurs ne souhaitent pour autant pas agir dans la précipitation :

“Ce groupe veut non seulement s’enquérir des opportunités du programme quinquennal de l’Etat (2017-2021), mais aussi s’assurer de la sécurité juridique de leurs investissements”, confirme Albin Féliho, président de la Confédération Nationale des Employeurs du Bénin.

L’État-major béninois a ainsi opté pour une contribution de partenaires privés à hauteur de 71% pour boucler son budget. Le ministre des Finances et de l’Économie, Romuald Wadagni, a également indiqué que “Cotonou contribuera à l’effort d’investissement à la faveur de l’accroissement des recettes intérieures afin d’impulser une véritable relance économique.”

Pour rappel, Patrice Talon espère atteindre une croissance nationale de l’ordre de 6,5% via le projet. Près de 500 000 emplois devraient également en découler.

Source : French China

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les experts médico-légaux de la Police gambienne en collaboration avec la Commission Vérité et réconciliation et réparations ont mis à jour le 17 avril une fosse commune au sein même de la caserne militaire de Yundum à 16 km de Banjul. Selon les premières informations délivrées par les autorités gambiennes,...
Un groupe de députés maliens issu de l'opposition - mais aussi de la majorité fidèle au président, Ibrahim Boubacar Keïta - ont déposé mercredi 17 avril une motion de censure à l'intention du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga. Concrètement, il s'agit ni plus ni moins que d'une grande première pour...
A Praia au Cap-Vert, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a déclaré que serait entériné sous peu le processus législatif qui doit conduire la Guinée-Equatoriale à retirer la peine de mort de son arsenal juridique. Ce retrait constitue une exigence de la feuille de route de la Communauté des pays de langue...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter