Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Abidjan et le chocolatier Mars confortent leur relation commerciale

Après une campagne 2015-2016 moins convaincante au niveau de l’exportation du cacao, l’Etat ivoirien avait décidé en février dernier de procéder à un audit de la filière afin d’en bonifier la commercialisation pour la session 2016-2017. Pour autant, les réjouissances tombent plus vite que prévu puisque le gouvernement d’Alassane Ouattara vient de trouver un nouvel accord d’envergure avec le chocolatier Mars.

Le dernier mémorandum d’entente datait en effet de sept ans jour pour jour. Ce nouvel accord conforte ainsi une relation commerciale efficiente entre Abidjan et l’un de ses clients de choix, Global Mars Chocolate, et cela jusqu’en 2025.

La filière cacao, quelque peu fragilisée actuellement, va donc retrouver des couleurs, se félicite le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly :

Ce partenariat entre le premier producteur mondial de la fève de cacao et le premier transformateur au monde sera fécond, pour le bonheur d’une économie cacaoyère planétaire durable au profit des consommateurs et des producteurs.”

Des retombées immédiates pour le producteur

Le président du groupe américain, Jean-Christophe Flatin, a quant à lui confirmé que cette signature impacterait qualitativement les producteurs, leurs familles et leurs communautés :

En plus des 100 millions de dollars US investis depuis 2010 dans le cadre du précédent accord, le présent va injecter $ 180 millions de plus jusqu’en 2025.”

Le programme « Vision for change », qui avait fondé les termes du premier mémorandum, favorisera par ailleurs la transformation locale. la recherche agricole et scientifique, les intrants agronomiques, la lutte contre le swollen shoot, et le travail des enfants au sein de la filière.

Source : News Abidjan

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter