Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La FIFA pourrait sévir après les incidents du match Sénégal-Côte d’Ivoire à Paris
Stade Charlety Côte d'Ivoire Sénégal

Alors que le match amical Sénégal-Côte d’Ivoire a été interrompu à la 88ème minute lundi suite à un envahissement du terrain (Stade Charléty/Paris), la FIFA pourrait décider de sévir.

“Une procédure disciplinaire devrait être ouverte si nécessaire”, confirme l’instance internationale dans un communiqué.

Une décision semble toute logique, poursuivent parallèlement les organisateurs de la rencontre auprès de l’AFP : “A partir du moment où le match ne s’est pas terminé à l’heure prévue, c’est tout à fait normal que la FIFA puisse avoir un oeil sur ce qui s’est passé.”

La rencontre avait pourtant débuté avec des gradins aux trois-quarts vides, mais au bout de quinze minutes ces derniers se sont garnis à vitesse grand V. Les supporteurs des deux sélections étaient visiblement en retard. Nombre d’entre-eux se sont même positionnés dans une tribune derrière les bancs de touches qui n’était pas destinée à être ouverte.

L’enceinte n’était donc pas assez sécurisée et les contrevenants ont donc profité de “cette faille” pour perturber une première fois les débats à la 71ème minute, puis pour clore le spectacle à la 88ème.

Si le retour aux vestiaires des joueurs s’est fait sans heurt, il a néanmoins été rendu particulièrement difficile par la centaine de personnes présentes sur la pelouse.

“Le seul enseignement que l’on peut tirer de cela, c’est que les matches en région parisienne sont relativement compliqués à organiser pour des sélections aussi prestigieuses”, n’a pas manqué de souligner l’organisme qui gérait l’événement.

Source : Eurosport

Halima Cissé est l’heureuse maman de cinq filles et quatre garçons. Les enfants se portent tous bien. Alors qu’Halima Cissé pensait être enceinte de sept enfants, l’accouchement a révélé la présence de non pas sept bébés mais neuf.  La jeune femme a accouché au Maroc, où elle était accueillie pour...
A l’ouest du Niger, dans la région de Tahoua, une attaque armée contre la garde nationale a fait 16 morts, 6 blessés et un disparu. La région de Tillia où s’est déroulée une nouvelle attaque terroriste le 1er mai est soumise aux attaques djihadistes depuis 2012. La région de Tahoua,...
L’emblème de la Côte d’Ivoire est en train de disparaître.  Les éléphants sont en train de disparaître de l’écosystème ivoirien. Le nombre des spécimens recensés, a baissé de cinquante pour cent, en trente ans. En cause, les effets conjugués de la déforestation et du braconnage. Et d’aboutir à un constat...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...