Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : le gouvernement lance une vaste campagne de recensement électoral
Sierra-Leone Election Recensement

Les autorités sierra-léonaises ont invité l’ensemble de la population à se rendre dans le centre d’enregistrement le plus proche afin de s’inscrire sur les listes permettant de voter aux élections générales de 2018.

L’opération, qui a débuté lundi, perdurera jusqu’au 16 avril 2017. Il s’agit par ailleurs d’un enjeu capital pour la Commission Electorale Nationale (CEN) qui souhaite fédérer le maximum de citoyens autour d’un enjeu politique d’une telle ampleur.

Par ailleurs, les habitants âgés de 18 ans à compter du 7 mars 2018 ne sont pas les seuls à être conviés au recensement. Les anciens électeurs sont également invités à se faire connaître dans l’un des 3500 centres dédiés.

Pour rappel, le Sierra Leone compte plus de sept millions d’électeurs potentiels alors que les prochaines échéances présidentielles et législatives ont été actées au mois de novembre prochain.

Source : Africa News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...