Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : le gouvernement fait appel à l’épargne publique pour boucler son budget 2017

Le gouvernement béninois a lancé mardi 28 février une vaste opération d’émission des obligations sur le marché de l’épargne publique afin de réunir 150 milliards de francs CFA d’ici le 31 mars prochain. Le but : boucler le budget 2017 sans encombre en finançant une partie des dépenses prévues au programme national d’investissement.

Selon les informations relayées par le site La Tribune, chaque obligation pèsera 10 000 francs CFA et sera soumise à un taux d’intérêt conventionnel de 6,5% calqué sur une maturité de dix ans.

Patrice Talon fait donc le pari de convaincre en l’espace d’un mois “les soumissionnaires à souscrire aux achats des obligations.”

Selon le communiqué étatique,  ces derniers devront passer pour cela par des Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI), du marché financier régional de l’Uemoa.

La manne financière servira ainsi à soutenir les lourds investissements entrepris par le président Talon dans des domaines tels que l’agriculture, le tourisme, les transports ou encore les travaux publics.

Pour rappel, le budget 2017 acté par Cotonou est estimé à 2010 milliards de francs CFA. Présenté comme très (trop ?) ambitieux, le soutien du dit budget soulève néanmoins de sérieux doutes auprès des spécialistes.

Et pour cause, comme le souligne le média, “le pays avait déjà tenté une première fois début février de mobiliser quelques 35 milliards de francs CFA émis sur ses bons du Trésor, sans succès.”

Source : La Tribune

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Ghana s’est identifié un nouvel objectif : intégrer le top 100 mondial et le top 5 africain du Doing Business de la Banque mondiale.  Le Ghana vient d’enclencher une série de mesures permettant d’affermir son environnement des affaires. Il s’agit de faire du Ghana une terre plus propice à...
C’est donc une femme qui devient vice-présidente de Gambie et la deuxième personnalité la plus importante du pays. Isatou Touray ministre de la Santé est nommée immédiatement après le limogeage du vice-présient en poste, et depuis le 15 mars. ! Adama Barrow n’a donc pas tardé à nommer son vice-président, après...
La croissance économique et démographique de l’Afrique de l’Ouest dynamise considérablement le secteur du transport ferroviaire. Les entreprises françaises se positionnent sur ce marché particulièrement porteur, mais complexe. Avec une croissance économique de 7,4 % en 2018, la Côte d’Ivoire enregistre une croissance en léger ralentissement par rapport aux années précédentes,...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter