Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : le gouvernement fait appel à l’épargne publique pour boucler son budget 2017

Le gouvernement béninois a lancé mardi 28 février une vaste opération d’émission des obligations sur le marché de l’épargne publique afin de réunir 150 milliards de francs CFA d’ici le 31 mars prochain. Le but : boucler le budget 2017 sans encombre en finançant une partie des dépenses prévues au programme national d’investissement.

Selon les informations relayées par le site La Tribune, chaque obligation pèsera 10 000 francs CFA et sera soumise à un taux d’intérêt conventionnel de 6,5% calqué sur une maturité de dix ans.

Patrice Talon fait donc le pari de convaincre en l’espace d’un mois “les soumissionnaires à souscrire aux achats des obligations.”

Selon le communiqué étatique,  ces derniers devront passer pour cela par des Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI), du marché financier régional de l’Uemoa.

La manne financière servira ainsi à soutenir les lourds investissements entrepris par le président Talon dans des domaines tels que l’agriculture, le tourisme, les transports ou encore les travaux publics.

Pour rappel, le budget 2017 acté par Cotonou est estimé à 2010 milliards de francs CFA. Présenté comme très (trop ?) ambitieux, le soutien du dit budget soulève néanmoins de sérieux doutes auprès des spécialistes.

Et pour cause, comme le souligne le média, “le pays avait déjà tenté une première fois début février de mobiliser quelques 35 milliards de francs CFA émis sur ses bons du Trésor, sans succès.”

Source : La Tribune

Halima Cissé est l’heureuse maman de cinq filles et quatre garçons. Les enfants se portent tous bien. Alors qu’Halima Cissé pensait être enceinte de sept enfants, l’accouchement a révélé la présence de non pas sept bébés mais neuf.  La jeune femme a accouché au Maroc, où elle était accueillie pour...
A l’ouest du Niger, dans la région de Tahoua, une attaque armée contre la garde nationale a fait 16 morts, 6 blessés et un disparu. La région de Tillia où s’est déroulée une nouvelle attaque terroriste le 1er mai est soumise aux attaques djihadistes depuis 2012. La région de Tahoua,...
L’emblème de la Côte d’Ivoire est en train de disparaître.  Les éléphants sont en train de disparaître de l’écosystème ivoirien. Le nombre des spécimens recensés, a baissé de cinquante pour cent, en trente ans. En cause, les effets conjugués de la déforestation et du braconnage. Et d’aboutir à un constat...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...