Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : le gouvernement fait appel à l’épargne publique pour boucler son budget 2017

Le gouvernement béninois a lancé mardi 28 février une vaste opération d’émission des obligations sur le marché de l’épargne publique afin de réunir 150 milliards de francs CFA d’ici le 31 mars prochain. Le but : boucler le budget 2017 sans encombre en finançant une partie des dépenses prévues au programme national d’investissement.

Selon les informations relayées par le site La Tribune, chaque obligation pèsera 10 000 francs CFA et sera soumise à un taux d’intérêt conventionnel de 6,5% calqué sur une maturité de dix ans.

Patrice Talon fait donc le pari de convaincre en l’espace d’un mois “les soumissionnaires à souscrire aux achats des obligations.”

Selon le communiqué étatique,  ces derniers devront passer pour cela par des Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI), du marché financier régional de l’Uemoa.

La manne financière servira ainsi à soutenir les lourds investissements entrepris par le président Talon dans des domaines tels que l’agriculture, le tourisme, les transports ou encore les travaux publics.

Pour rappel, le budget 2017 acté par Cotonou est estimé à 2010 milliards de francs CFA. Présenté comme très (trop ?) ambitieux, le soutien du dit budget soulève néanmoins de sérieux doutes auprès des spécialistes.

Et pour cause, comme le souligne le média, “le pays avait déjà tenté une première fois début février de mobiliser quelques 35 milliards de francs CFA émis sur ses bons du Trésor, sans succès.”

Source : La Tribune

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mali se dote d’un régime d’assurance maladie universelle, ambitionnant une rapide mise en place d’une couverture maladie universelle. Ainsi le gouvernement a adopté le projet de loi le 20 juin entérinant un projet discuté depuis des années.  Le conseil des ministres du mercredi 20 juin a adopté le projet...
Abidjan est en deuil. La capitale économique ivoirienne a été le triste théâtre, dans la nuit de lundi à mardi, de violentes intempéries qui ont emporté la vie de 18 personnes... pour le moment. Selon le média La Croix, le ministère de l’Intérieur fait état parallèlement de plusieurs blessés et...
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais dans ses locaux parisiens afin de célébrer les progrès accomplis ces dernières années. Un témoignage de considération plutôt rare venant d’une compagnie française, qui démontre toute l'importance que Dakar, et plus largement l'Afrique, représente pour Corsair. Au Sénégal, un transport...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter