Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : 15 soldats meurent dans un assaut mené par un groupe terroriste

L’armée nigérienne a déploré la mort de 15 soldats et les blessures de 19 autres suite à une attaque terroriste menée mercredi 22 février contre une patrouille qui évoluait dans la région de Ouallam, proche de la frontière malienne.

Dans l’après-midi du 22 février aux environs de 16 heures (15H GMT), une patrouille des Forces armées nigériennes (FAN) a été attaquée par des éléments terroristes (…) nous déplorons 15 morts, 19 blessés dans nos rangs. »

Le communiqué officiel de Niamey est sans équivoque, le bilan est lourd, très lourd au sein du bataillon local. Les circonstances du drame restent toutefois encore très troubles puisque l’identité des assaillants n’a pas filtré pour le moment.

Le colonel Touré Seydou Albdoula Aziz a néanmoins indiqué que « des opérations de ratissage (avaient) été engagées dans le secteur pour neutraliser les terroristes en fuite. »

Le président Issoufou n’a quant à lui pas tardé à rendre hommages aux victimes sur les réseaux sociaux au nom « du peuple nigérien meurtri. »

Pour rappel, cet événement n’est malheureusement pas un acte isolé puisqu’en novembre dernier cinq soldats perdirent la vie à Bani Bangou lors d’un autre assaut du même type. Quatre éléments furent également portés disparus.

Source : Orange

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...