Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : la France apporte son savoir-faire en matière de lutte contre la cybercriminalité

Paris a dépêché à Dakar l’un de ses experts en cybercriminalité afin d’agencer et de peaufiner la plate-forme sénégalaise déjà dédiée à cette lutte.

Le ministère de l’Intérieur hexagonal a indiqué que l’intéressé exercera durant quatre ans au sein de la police judiciaire de Dakar.

L’équipe, composée de quinze personnes, sera donc formée quotidiennement à lutter contre des problématiques sensibles comme la radicalisation religieuse sur la Toile, où les jeunes sont recrutés en masse. « C’est un projet novateur et qui a vocation à durer », indique d’ailleurs l’une des sources proches du dossier.

Pour rappel, il s’agit du troisième spécialiste français œuvrant actuellement dans le pays. Le premier travaillant pour le ministère de l’Intérieur sénégalais alors que le second occupe une fonction au sein de l’autorité chargée des frontières.

A l’heure actuelle, le Sénégal offre l’un des meilleurs accès à Internet des Etats d’Afrique de l’Ouest et légifère efficacement sur le danger de la cybercriminalité depuis huit ans.

Sources : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
Au Ghana, alors que les prix ne cessent d’augmenter, des manifestants réclament au président Nana Akufo-Addo d’agir. Mardi 28 juin 2022, la police ghanéenne a arrêté 29 personnes lors d’une manifestation contre la vie chère. Des centaines de manifestants s’étaient réunis depuis le matin dans les rues d’Accra pour demander...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...