Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie-UE : aide de 225 millions d’euros pour le nouveau gouvernement

Ces sommes sont allouées au nouveau président gambien Adama Barrow afin d’aider à la reconstruction de l’économie de la Gambie.

 L’aide européenne à la Gambie était suspendue depuis 2014 pour cause de différends entre l’institution et l’ex-président Yahya Jammeh. Celui-ci avait en son temps refusé l’établissement d’un bureau des droits de l’Homme à Banjul, avait provoqué la cessation de toute aide de la part de L’Union Européenne (UE). A l’occasion de sa visite dans la capitale gambienne, jeudi 09 février, le Commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica a annoncé le montant de l’aide de l’UE : 225 millions d’euros, soit 11 milliards de dalassis ( monnaie gambienne).

Une somme d’environ 75 millions d’euros soit quelque 3,5 milliards de dalasis en guise d’aide d’urgence va dans un premier temps être débloquée, et ce très rapidement. Les fonds sont destinés à la sécurité alimentaire, la lutte contre le chômage la réfection des infrastructures routières du pays. L’aide d’urgence est bienvenue compte tenu du contexte financier actuel de la Gambie, qui ne disposerait que de deux mois de réserve de changes.

L’Union européenne prévoyante, envisage le versement étape par étape, des 150 millions d’euros restant. Cet échelonnement des versements permettra à l’Union européenne d’observer et appréhender « la méthode de gestion Barrow » des fonds étatiques. Et les challenges de l’équipe de Adama Barrow sont nombreux dans un pays où ; 60% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté ; le taux d’analphabétisme atteint 50% de la population.

La relance de l’économie basée sur les recettes du tourisme et sur une agriculture vivrière est un challenge que Adama Barrow devra relever au plus vite, s’il veut convaincre les Gambiens et les instances internationales de sa gestion, de sa bonne foi, et de l’efficacité de ses méthodes.

Sources : Tribune Afrique, RFI

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...