Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : les négociations se poursuivent entre l’Etat et les Forces spéciales

Le ministère de la Défense ivoirien a indiqué jeudi 9 janvier que les discussions n’étaient pas rompues avec le corps des Forces spéciales ayant choisi la voie de la mutinerie pour réclamer des primes.

« Normalement les discussions doivent reprendre ce matin », a confirmé l’un des responsables à la Défense, alors que les mutins, basés à Adiaké (90 km à l’est d’Abidjan), ont décidé mardi de ne plus coopérer s’estimant lésés par le non-versement de primes.

Ces derniers avaient alors bloqué des routes et tiré des coups de feu en l’air, sans pour autant que la situation dégénère. Mais aujourd’hui, la ville d’Adiaké a retrouvé une forme de quiétude, se félicite un habitant plus que soulagé :

« On respire ce matin. Depuis hier 15H00, les tirs ont cessé et nous n’avons rien entendu jusqu’à ce matin. Les élèves ont repris le chemin de l’école. Je crois que les activités vont reprendre. Nous sommes très contents. J’ai même fait un tour en ville, les gens commencent à vaquer à leurs occupations. »

Toutefois, la méfiance reste encore de rigueur renchérit un autre homme :

« Actuellement c’est calme, mais on reste prudents parce qu’hier soir la tension est montée entre les militaires. On les a entendus se disputer. Certains voulaient qu’ils rentrent alors que d’autres disaient qu’ils devaient rester dans les rues, donc nous on a peur encore. »

Pour rappel, les Forces spéciales sont une unité d’élite de l’armée directement impliquées dans la sécurité proche du président ivoirien Alassane Ouattara.

Source : Slate Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A l’occasion d'un procès marqué par une délocalisation inédite sur le sol libérien, un ex-rebelle sierra-léonais de 52 ans, jugé pour des crimes de guerre lors de la guerre civile au Liberia a été acquitté.  Dans son jugement, le tribunal finlandais basé à Tampere a considéré que «la défense avait...
Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso, dans la localité de Madjoari a fait pour victimes les habitants qui tentaient de fuir.  Le Burkina Faso doit faire face en ce moment à la multiplication des attaques meurtrières de djihadistes s’en prenant aux populations civiles et militaires.  La dernière en date,...
Ce nouveau drame souligne une fois encore les graves carences du système sanitaire public du Sénégal.   Faisant suite à l’affaire Astou Sokhna, une femme enceinte qui est morte après avoir attendu en vain une césarienne ; cette nouvelle affaire vient confirmer les carences du système sanitaire sénégalais. Ce sont onze...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...