Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana annonce la création d’une nouvelle compagnie aérienne nationale
Compagnie aérienne nationale Ghana Boeing

Alors que le Ghana ne dispose plus de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le gouvernement a annoncé hier qu’une nouvelle structure locale allait voir le jour prochainement.

L’information, relayée par Koaci, a été officialisée lors de la cession parlementaire par la ministre de l’Aviation, Cécilia Abena Dapaah. Cette dernière a indiqué qu’un délai de deux ans était nécessaire pour que l’entreprise débute dans les meilleures conditions.

Elle a par ailleurs révélé que les études menées par l’équipe de l’ex-président, John Mahama, portaient leurs fruits et que le groupe américain, PricewaterhouseCoopers chapottera le projet.

Selon l’intéressée, la nouvelle compagnie aérienne ghanéenne desservira dans un premier temps l’espace sous régional, la CEDEAO (326 millions de voyageurs annuels), et étendra ensuite sa couverture vers d’autres destinations dans le monde.”

Source : Koaci

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...