Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
«Les femmes sont les premières victimes des ravages du cancer en Afrique»

Dans une tribune publiée par Jeune Afrique, la Première Dame du Gabon Sylvia Bongo Ondimba revient sur le drame du cancer en Afrique et les conséquences que ce dernier a sur les femmes. 

“Longtemps ignoré au profit des maladies transmissibles tels que le VIH et la malaria, le cancer est devenu un risque de santé publique majeur en Afrique emportant des centaines de milliers de vies chaque année. Déjà en 2012, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dénombrait plus de 840 000 nouveaux cas et 600 000 décès, des chiffres qui sont probablement sous-évalués compte tenu de l’absence de statistiques fiables dans de nombreux pays. Comme c’est trop souvent le cas, les femmes sont encore les premières victimes des ravages du cancer en Afrique. Elles représentent 59% des nouveaux cas détectés et 55% des décès.”

Sylvia Bongo Ondimba dépeint ici une Afrique n’ayant pas encore pris la pleine mesure de cette menace, que ce soit en termes de moyens financiers ou de prévention. Elle tire donc le signal d’alarme pour que les gouvernements du continent prennent enfin les décisions qui s’imposent.

“Le diagnostic et le traitement du cancer doivent devenir une priorité pour les décideurs politiques et économiques, les professionnels de la santé et les acteurs du développement si on veut réduire la prévalence de ce fléau sur le continent.”

Retrouvez le plaidoyer de la Première Dame sur Jeune Afrique.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter